Nord : Elle se fait passer pour sa sœur jumelle pour tenter de s'évader

PRISON Une détenue de 19 ans a tenté de s’évader de la prison de Sequedin en profitant de la présence de sœur jumelle au parloir…

G.D.

— 

Le centre pénitentiaire de Sequedin.
Le centre pénitentiaire de Sequedin. — Google Maps

La ruse était bien préparée. Des jumelles de 19 ans, dont l’une est détenue à la maison d'arrêt de Sequedin, près de Lille, dans le Nord, ont tenté d’échanger leur identité pour permettre une évasion par substitution, raconte La Voix du Nord.

La scène se passe samedi. Les deux sœurs sont au parloir. Une surveillante​ se doute de quelque chose car la visiteuse a adopté la même tenue vestimentaire et la même coupe de cheveux que sa sœur incarcérée en détention provisoire.

Test biométrique inefficace

Lorsque la gardienne les voit échanger un vêtement et un bijou, elle alerte ses collègues. Sauf qu’il est impossible, même avec un test biométrique, de repérer laquelle purge sa peine. Elles se ressemblent trop.

Il est alors décidé de procéder à un contrôle des empreintes digitales pour les différentier. Toutes deux ont fini en garde à vue avant que la détenue retourne dans sa cellule.

Depuis que l’administration pénitentiaire a installé la reconnaissance par biométrie, les surveillants ne sont plus équipés de marqueurs permettant d’apposer sur les mains des détenus une marque détectable à la lumière ultraviolette.