VIDEOS. Lille: Les cheminots organisent une opération «caisses gratuites» à Carrefour

FAITS DIVERS Une centaine de cheminots grévistes ont manifesté, ce vendredi matin, en permettant à quelques clients de Carrefour de passer les caisses sans payer…

G.D.

— 

Illustration d'une manifestation des cheminots dans la gare Lille-Flandres (Archives)
Illustration d'une manifestation des cheminots dans la gare Lille-Flandres (Archives) — G. Durand / 20 Minutes

Dixième séquence de grève à la SNCF, ce vendredi. A l’appel des syndicats Sud Rail, CGT et UNSA, une centaine de cheminots étaient rassemblés, dans la matinée, à la gare Lille-Flandres, rapporte La Voix du Nord.

 

Les manifestants, qui avaient promis de durcir le mouvement, se sont ensuite dirigés vers le centre commercial Euralille. Ils ont envahi les caisses de l’hypermarché Carrefour avant d’inviter les clients à passer sans payer. Au bout de quelques minutes, la direction de Carrefour a décidé de baisser le rideau du magasin et les CRS​ sont intervenus.

 

Un peu plus tôt dans la matinée, plusieurs voies de la gare Lille-Flandres avaient été bloquées au départ des trains, provoquant des retards d’environ vingt minutes. La SNCF annonce que ce sont les parcours ou les départs de 17 trains au total qui ont été perturbés.

Circulation interrompue durant quatre heures

Par ailleurs, une plainte a été déposée par la SNCF à propos de l’immobilisation d’un train de marchandises, ce vendredi matin, à l’approche de la gare de Don-Sainghin.

« A 4h28, un train a été contraint de s’arrêter après l’éclatement de pétards déposés intentionnellement sur la voie, raconte la SNCF, dans un communiqué. Alors qu’il s’apprêtait à repartir, le conducteur a constaté la désolidarisation de 21 wagons sur les 25 qui forment le convoi. Le train est alors immobilisé. »

La circulation des trains entre Don-Sainghin et Lille a dû être interrompue pendant quatre heures. Dans ce laps de temps, quatre TER ont été détournés via Lens enregistrant des retards jusqu’à 50 minutes.