Nord: Qui est vraiment Camille, finaliste de Top Chef?

TELEVISION Le jeune Nordiste participe à la finale de l’émission Top Chef, diffusée sur M6…

Joséphine Farine
— 
Camille, finaliste de «Top Chef», sur M6.
Camille, finaliste de «Top Chef», sur M6. — M. Etchegoyen / M6
  • Camille disputera la finale de l’émission « Top Chef », ce mercredi.
  • Il est le second de cuisine du chef Marc Meurin.
  • Le jeune homme rêve de devenir le meilleur ouvrier de France.

Camille Delcroix, âgé de 27 ans, s’est qualifié pour la finale de Top Chef qui aura lieu, ce mercredi. Jeune homme passionné par son métier de cuisinier, il participe pour la deuxième fois à l’émission culinaire de  M6. 20 Minutes fait les présentations.

Camille est originaire d’une famille valenciennoise de trois enfants. « C’était un gamin qui était exactement comme il est à l’écran : toujours une pointe d’humour, vif d’esprit, volontaire et créatif. Il n’a pas changé », raconte Nicolas, un des animateurs de Camille au centre de loisirs qu’il a fréquenté quand il était enfant.

La réussite, une revanche sur la vie

Ce n’est pas un hasard si Camille s’est tourné vers la cuisine : « Dans la famille, ça a toujours été la boucherie, la charcuterie et la restauration, depuis 1901 », explique son père, Dominique.

A 16 ans, il décide d’arrêter l’école et travaille dans la boucherie familiale… une semaine ! Avant d’annoncer son désir d’être cuisinier et de voyager. « On lui a fait la surprise, on l’a mis dans le train pour Londres et on lui a dit : "Tu vas travailler à cette adresse pendant les vacances" », poursuit Dominique.

A la suite de cette expérience en restauration, Camille intègre une école hôtelière à Orchies, entre Lille et Valenciennes. « Dans son entourage, certains ont eu un a priori négatif sur cette formation en apprentissage, Il en a beaucoup souffert. Sa réussite est une revanche sur ce qu’il a vécu. Ça l’a motivé pour atteindre les sommets », remarque son frère, Pierre.

« La Terrine du chef »

Durant son cursus professionnel, le jeune cuisinier a notamment eu l’opportunité d’être en stage au Crillon à Paris, auprès du chef  Jean-François Piège. « M.Piège lui a dit : « Ton père est charcutier, tu dois avoir une bonne recette de terrine ». On lui a concocté "La terrine du chef" qui s’est retrouvée sur la carte des entrées au Crillon », se souvient son père.

Après avoir réussi ses examens, Camille a travaillé trois ans au restaurant Musigny à Valenciennes, qui a d’ailleurs gagné, à cette période, sa première étoile au guide Michelin. Dans le même temps, le jeune homme a perdu sa mère. Elle représente aujourd’hui sa force et sa motivation à chaque épreuve de sa vie.

Second de cuisine du chef étoilé Meurin

Sur sa lancée, le jeune cuisinier a ensuite intégré l’équipe du chef Marc Meurin, au château de Beaulieu, à Busnes, près de Béthune. C’est dans ce restaurant étoilé du Pas-de-Calais que travaille Camille depuis presque six ans.

Lorsqu’il se retrouve en famille, ce second de cuisine prépare le repas avec simplicité. « Il cuisine du sophistiqué toute la journée. Une fois à la maison, c’est un retour aux choses simples. On fait toujours bonne chère avec des pâtes carbonara », explique Pierre.

Aujourd’hui, Camille Delcroix est la fierté de ses proches qui le décrivent comme une personne entière et authentique. Ces derniers ne manquent pas une miette de « Top Chef ». S’il s’impose, la semaine prochaine, face à Victor, le candidat concurrent pour la finale, le jeune Nordiste réalisera un de ses rêves. Mais son vœu le plus cher est de devenir meilleur ouvrier de France.