Lille: A moitié nu, un détenu hospitalisé fausse compagnie à ses gardiens

JUSTICE L’individu avait été admis à l’hôpital Salengro de Lille après avoir tenté de se suicider en avalant de l’eau de javel…

Mikaël Libert

— 

Le détenu s'est brièvement évadé de l'hôpital où il était soigné à Lille (illustration).
Le détenu s'est brièvement évadé de l'hôpital où il était soigné à Lille (illustration). — O. Aballain / 20 Minutes

Une cavale de (très) courte durée. L’histoire s’est déroulée le 28 mars et a été jugée, vendredi, en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Lille comme le racontent nos confrères de La Voix du Nord. Un détenu qui était en consultation à l’hôpital Roger-Salengro a pris la fuite après avoir bousculé les deux policiers chargés de le surveiller. Il a cependant été repris trois heures plus tard.

Vendredi, l’homme avait été conduit à l’hôpital après avoir avalé de l’eau de javel et des morceaux de verre. Largement connu de la justice pour des faits de vol, d’escroquerie​ et plusieurs évasions, il était placé sous la garde de deux fonctionnaires de police.

Vêtu d’un bas de pyjama

Profitant que les agents lui avaient retiré ses menottes pour qu’il aille aux toilettes, le détenu les avait bousculés, avait défoncé la porte vitrée du service des urgences et avait pris la poudre d’escampette à moitié nu, simplement vêtu d’un bas de pyjama.

Planqué dans un buisson près de l’hôpital, l’individu mort de froid avait trouvé refuge dans une camionnette avant de finalement se faire repérer. Interpellé, il avait été reconduit en prison.

C’est pour cette tentative d’évasion, mais aussi pour les violences envers les policiers, que l’homme était jugé, vendredi. Ajoutant la tentative de vol de la camionnette dans laquelle il avait trouvé refuge, le ministère public avait requis un an de prison selon nos confrères. Des réquisitions suivies par le tribunal. Le détenu a donc vu sa peine s’allonger de douze mois pour une évasion de trois heures.

>> A lire aussi : A Nantes, un détenu s'est évadé de prison en sautant par la fenêtre

>> A lire aussi : Un détenu profite d'une pause cigarette pour s'évader par la porte principale de la prison de Rouen