Lille: Changements en vue dans les transports en commun de la métropole lilloise

TRANSPORTS Le gestionnaire du réseau de transport collectif lillois, Keolis, vise une augmentation de trafic voyageur de 18 % d’ici 2024…

Gilles Durand

— 

Illustration de la iane de Transpole.
Illustration de la iane de Transpole. — M.LIBERT/20 MINUTES
  • Keolis, le gestionnaire des transports en commun lillois, annonce des changements d’ici à 2024.
  • La sécurité doit être renforcée avec la présence d’agents de sécurité à la place des médiateurs.
  • On pourra utiliser son smartphone comme titre de transport.

Le réseau va se restructurer. Le gestionnaire de Transpole, Kéolis, a annoncé, ce vendredi, que les transports en commun de la Métropole de Lille (MEL) allaient connaître quelques changements d’ici à 2024. Objectif : une augmentation de 18 % du nombre de voyageurs. 20 Minutes vous liste les nouveautés ce qui vous attend.

Le smartphone pour remplacer la carte Pass Pass

Dès 2019, les sept lignes TER présentes sur le territoire de la MEL seront accessibles avec la tarification Transpole et le nombre de Liane (grande ligne de bus) sera doublé. De nouveaux services comme le transport à la demande ou le covoiturage doivent également voir le jour.

Parmi les améliorations prévues, on peut noter le développement de l’information voyageur en temps réel, l’installation de bornes de recharge dans les communes, l’installation du wifi dans les stations et les Liane, mais aussi l’achat programmé en 2019 du titre de transport via son smartphone. Ce dernier pourra d’ailleurs servir de support pour remplacer la Carte Pass Pass.

Des agents de sécurité à la place des médiateurs

Alors que La Voix du Nord dévoile un sondage montrant une hausse du sentiment d’insécurité, notamment dans le métro*, Keolis vient de mettre en place, depuis le 1er avril, 120 agents de sécurité qui remplacent une partie des médiateurs.

Enfin, l’ambition est de ramener le taux de fraude, actuellement au-dessus de 10 %, à 5 %, toujours d’ici à 2024. Pour ce faire, Keolis compte sur les portiques d’accès qui seront bientôt installés dans les 60 stations de métro.

* Réalisé par Transpole auprès de 800 voyageurs.

>> A lire aussi : La fraude sera-t-elle vraiment bloquée aux portiques?