Nord: Le business lucratif du trafic de cigarettes «à la papa» sur Internet

SOCIETE Les gendarmes ont interpellé un couple qui arrondissait ses fins de mois en vendant du tabac via Facebook…

Mikaël Libert

— 

Les gendarmes ont saisi 4.700 euros au domicile des trafiquants présumés.
Les gendarmes ont saisi 4.700 euros au domicile des trafiquants présumés. — Gendarmerie nationale

Entreprise familiale. Lundi dernier, les gendarmes ont interpellé un couple à Clary, près de Cambrai, dans le Nord. Selon les militaires, les deux mis en cause s’adonnaient à un trafic de cigarettes de contrebande en utilisant les réseaux sociaux. Une pratique « qui monte » selon la douane française.

C’est en novembre 2017 que les gendarmes de Cambrai ont reçu le renseignement qui leur a permis de démanteler le trafic. Les investigations des militaires ont mis en évidence qu’un couple habitant Clary proposait à la vente des cigarettes achetées au Luxembourg. Leur vitrine, une page Facebook à laquelle les clients se connectaient avant d’échanger avec les vendeurs sur Messenger.

Un chiffre d’affaires de 800 euros par semaine

« Nous avons pu déterminer que le couple effectuait en moyenne un à deux voyages par semaine au Luxembourg et qu’une centaine de personnes constituait leur portefeuille client », explique à 20 Minutes une source à la gendarmerie. Les clients récupéraient ensuite la marchandise directement au domicile du couple. « Le trafic rapportait environ 800 euros par mois », poursuit la source, précisant que 4.700 euros en liquide avaient été saisis chez les mis en cause.

« C’est un phénomène qui monte, reconnaît-on à la douane. Nous avons beaucoup de cas de trafic à la papa de ce genre, mais aussi des trafiquants de stups qui se reconvertissent dans le tabac en pensant que c’est moins risqué ». Et le nombre de groupes privés de vente de tabac sur Facebook vient étayer cette tendance. « L’Intérêt à la fraude vient du différentiel de taxation entre certains pays », reconnaît la douane ajoutant que « c’est pour cette raison que les augmentations de prix du tabac en France sont suivies du renforcement des contrôles ».

>> A lire aussi : Ils se font attraper avec plus de 2.000 euros de tabac dans le coffre

Mais que ce soient papa et maman qui fourguent des clopes pour arrondir leurs fins de mois ou un vrai trafic en bande organisée, la douane tien à rappeler que « pour les pays de l’Union européenne, l’importation de tabac est limitée à quatre cartouches pour usage personnel ». « Au-delà, on devient un contrebandier », renchérit la gendarmerie.

Et c’est bien de cela que devra répondre le couple de Nordistes, en mai, devant la justice. L’homme et la femme encourent jusqu’à trois ans de prison selon la douane.