Boon

- ©2008 20 minutes

— 

Outre son salaire fixe de 900 000 euros, Dany Boon serait intéressé sur les entrées, les sonneries de téléphone, la vidéo à la demande ou sur la vente d'un remake. Mais le jackpot est peut-être ailleurs : « Lorsque le film aura atteint 2 millions d'entrées en France, le producteur versera à l'auteur une somme de 0,30 euros par entrée supplémentaire et ce, sans limitation de somme ni de durée », détaille son contrat. Avec déjà plus de 17 millions d'entrées, cela fait donc environ 4,5 millions d'euros de bonus dans sa poche.