Hauts-de-France: Des aides pour les propriétaires de logements énergivores

ENVIRONNEMENT Le conseil régional souhaite inciter à la rénovation énergétique des logements anciens…

Mikael Libert

— 

La région va verser une aide à la rénovation énergétique des logements.
La région va verser une aide à la rénovation énergétique des logements. — SIERAKOWSKI / SIPA
  • Entre 1.000 et 2.000 euros d’aide pour inciter à la rénovation énergétique.
  • On dénombre entre 3.000 et 4.000 bénéficiaires potentiels.
  • Une plateforme dédiée sera mise en ligne mi-avril.

Chauffer la rue ne sert à rien. Le conseil régional des Hauts-de-France a annoncé, mardi, une expérimentation visant à inciter les propriétaires de logements énergivores à réaliser des travaux d’isolation. Cette initiative part d’un constat chiffré : « La majeure partie des 2,7 millions de logements individuels et collectifs de la région ont été construits avant 1990 », assure-t-on à la région. Et ces habitations « sont considérées aujourd’hui comme énergivores ». Pour les foyers dont le coût des travaux de réhabilitation est un frein majeur, le conseil régional a donc décidé de mettre la main à la poche.

>> A lire aussi : Le gouvernement envisage un «bonus malus» pour les logements mal isolés

Ce coup de pouce prendra la forme d’une aide financière qui permettra aux propriétaires de réaliser jusqu’à 2.000 euros d’économies sur le montant des travaux d’isolation, de remplacement de fenêtres ou du système de chauffage. Ces travaux doivent engendrer une baisse de la consommation énergétique d’au moins 35 %.

Trois forfaits sont ainsi proposés :

  • 1.000 euros d’économie pour les logements hors communes rurales dont le montant des travaux est inférieur ou égal à 30.000 euros.
  • 1.500 euros d’économie pour les logements en secteur rural dont le montant des travaux est inférieur ou égal à 30.000 euros.
  • 2.000 euros d’économie pour les projets de rénovation supérieurs à 30.000 euros.

Pour bénéficier de cette aide, il faut néanmoins remplir quelques conditions, à commencer par être propriétaire du logement concerné et sous réserve que celui-ci soit évidemment situé dans les Hauts-de-France. Il faut ensuite bénéficier d’une aide de l’Anah ou encore faire appel à des entreprises RGE.

>> A lire aussi : En 2018, l'Agence nationale de l'habitat prévoit 75.000 rénovations énergétiques

Ce n’est pas la peine de paniquer, vous avez un peu de temps pour monter votre dossier. En effet, la plateforme Web dédiée à cette aide ne sera mise en ligne que le 16 avril et les personnes intéressées auront jusqu’au 31 décembre 2018 pour déposer leur demande.