Lille: La collecte des poubelles au ralenti depuis une semaine

SOCIAL A l’appel du syndicat CGT, un conflit social chez Esterra perturbe le ramassage et le tri de tous les déchets dans la métropole lilloise…

Gilles Durand

— 

Illustration d'un camion benne à Lille.
Illustration d'un camion benne à Lille. — G. Durand / 20 Minutes

Toujours pas d’issue en vue dans le conflit social chez Esterra. Voilà une semaine qu’une partie du personnel chargé du ramassage des poubelles dans la métropole de Lille est en grève. Dans certains quartiers, les poubelles commencent à s’entasser sur les trottoirs. Et la direction refuse toujours de rencontrer le syndicat CGT, à l’origine du mouvement.

>> A lire aussi : Une affaire de dénonciation entre collègues empoisonne Esterra

« Nous réclamons la révision de la grille de classification, ce qui n’a pas été fait depuis 2002 », souligne Boris Vannieuwenhuyze, délégué CGT, qui dénonce aussi « les conditions de travail difficile et le matériel parfois vétuste ». Par ailleurs, les grévistes réclament que « le service de paie, qui doit être transféré à Lyon, reste sur place ».

Entre 40 et 50 % de grévistes

Selon la CGT, il reste entre 40 et 50 % de grévistes qui reconduisent le mouvement chaque jour. « Cela dépend des dépôts, précise la CGT. La direction compte sur l’essoufflement du mouvement. » D’autant que le syndicat majoritaire, FO, n’a pas souhaité s’associer à l’appel à cesser le travail.

De fait, les non-grévistes effectuent des tournées supplémentaires chaque jour. Contactée, la direction d’Esterra n’a pas donné suite. Selon France Bleu, elle assure que 80 % des tournées sont effectuées.