Lille: Les pompiers débordés par le nombre de chutes dues au verglas

METEO Les pluies verglaçantes ont fait leur lot de victimes depuis ce vendredi matin…

Mikael Libert

— 

Plus d'une centaine de personnes ont chuté à cause du verglas à Lille.
Plus d'une centaine de personnes ont chuté à cause du verglas à Lille. — M.LIBERT/20 MINUTES

Ça glisse. Météo France a placé la région des Hauts-de-France en vigilance orange neige et verglas entre 9h et 19h ce vendredi. Dans la métropole lilloise, les pluies fines ont rendu les sols particulièrement glissants et de nombreuses personnes en ont fait les frais.

« Nous en sommes a environ 130 interventions depuis ce matin, 9h », a confirmé à 20 Minutes le Centre opérationnel d’incendie et de secours (CODIS) du Nord. Sur les routes, cela s’est traduit par quelques accidents matériels, « essentiellement de la tôle froissée », poursuit le CODIS. Mais sur les trottoirs de Lille, c’est une autre affaire.

Des chutes en pagaille depuis ce matin

« On dénombre 110 chutes de personnes depuis le début de l’alerte orange », assurent les pompiers, précisant que les blessures occasionnées allaient souvent au-delà du simple bobo : « Il y a en effet beaucoup de fractures typiques de ce genre de chutes comme le tibia ».

C’est entre 10h30 et 11h que les secours ont observé un pic d’interventions liées à des chutes de personnes sur la voie publique à cause du verglas. « À ce moment, nous sommes arrivés à la limite de nos capacités d’intervention », affirme le CODIS.

Des renforts pour les pompiers

Une situation qui a poussé les services de l’Etat à prendre des mesures exceptionnelles : « En raison des nombreuses chutes sur la voie publique et des nombreuses sollicitations des services de secours, le préfet du Nord a décidé d’activer le centre opérationnel départemental afin de cordonner l’action des services », a déclaré la préfecture du Nord dans un communiqué.

Ainsi, la Fédération française de sauvetage et secours, l’Union nationale des sauveteurs secouristes, la Croix rouge française, la Protection Civile se sont mobilisées pour renforcer les pompiers et le Samu.