Lille: Une asso et un syndicat de Science Po veulent la tête de Gérald Darmanin

POLITIQUE L’actuel ministre de l’Action et des comptes publics est aussi administrateur de l’école lilloise de sciences politiques…

Mikael Libert

— 

Gérald Darmanin, le maire (LR) de Tourcoing (59).
Gérald Darmanin, le maire (LR) de Tourcoing (59). — M.Libert / 20 Minutes

Une « question d’éthique ». Le syndicat Sud-Solidaires étudiants de Sciences Po Lille et l’association « Bon chic bon genre » ont conjointement demandé la démission de Gérald Darmanin du conseil d’administration de l’école. En cause, l’ enquête ouverte par le parquet de Paris suite à une plainte pour viol déposée contre l’actuel ministre de l’Action et des comptes publics.

« Une décision morale et cohérente »

« Comment pourrions-nous accepter que siège au conseil d’administration de Sciences Po Lille un homme qui fait l’objet d’une enquête pour viol ? », s’interrogent le syndicat et l’association dans un communiqué publié, jeudi.

>> A lire aussi : Pourquoi le gouvernement défend Gérald Darmanin, accusé de viol

Outre la démission de Gérald Darmanin, les signataires du communiqué s’insurgent aussi du silence de la direction et des administrateurs de l’école après la révélation de ces accusations. « Nous appelons donc l’école à prendre une décision morale et cohérente en se positionnant dans ce débat ».

Néanmoins, l’affaire n’en est qu’au stade de l’enquête préliminaire, Gérald Darmanin n’a donc pas été mis en examen et bénéficie quoi qu’il en soit de la présomption d’innocence. L’intéressé, qui nie les faits, a d’ailleurs déposé à son tour une plainte pour dénonciation calomnieuse contre son accusatrice. « Une condamnation n’est pas le seul critère légitimant un renvoi, l’éthique l’est aussi », insistent le syndicat et l’association

Contactés par 20 Minutes, la direction de Sciences Po Lille et Gérald Darmanin n'ont pas donné suite.