Absence et questions à l'hôtel de ville

O. A.

— 

Dorothée Da Silva n'est pas là. Quelques jours après l'intronisation de Martine Aubry au conseil municipal, cette disparition vient empoisonner le début de son deuxième mandat. Absente - un symbole fort - lors de la formation du conseil municipal vendredi soir, la onzième adjointe, également présidente de Lille-Grand Palais, n'est pas reparue depuis, comme l'a fait remarquer mardi «La Voix du Nord». «Elle n'était déjà pas là, vendredi matin, lors de la réunion du groupe des personnalités», nous a précisé Latifa Kechemir, vingt-troisième adjointe. Des hypothèses circulent et Dorothée Da Silva refusait hier de les commenter. «Je vous tiendrai informé», a-t-elle seulement confié à «20 Minutes».

S'agit-il d'une mésentente avec Martine Aubry? Certains dans l'équipe municipale ont noté son peu d'implication dans la campagne. Dorothée Da Silva a-t-elle pris ombrage de la fusion du groupe personnalités, qu'elle présidait, avec le groupe PS-PRG-MRC? «C'est une décision prise depuis des mois», affirme Latifa Kechemir. Une brouille avec Walid Hanna, troisième adjoint, lui aussi issu des personnalités? L'hypothèse est évoquée, sans plus. A suivre...