Le bébé panda de Pairi Daiza, en Belgique, prend son indépendance

ANIMAL Le panda, né en 2016 dans le parc belge de Pairi Daiza, vient d’être séparé de sa mère…

Gilles Durand

— 

Le jeune Panda Tian Bao dans son nouvel enclos.
Le jeune Panda Tian Bao dans son nouvel enclos. — Pairi Daiza
  • A 18 mois, le bébé panda du parc de Pairi Daiza a été séparé de sa mère.
  • Il sera visible à la réouverture du parc, le 31 mars.
  • Une nouvelle tentative de reproduction est prévue avec la femelle panda.

A 18 mois, une nouvelle vie commence. Tian Bao, le premier bébé panda né en Belgique, a pris son indépendance, la semaine dernière, annonce le parc de Pari Daiza, en Belgique. Le déménagement a eu lieu le 18 janvier et l’animal découvre depuis quelques jours sa nouvelle plaine de jeux de 900 m2 près du territoire des ours à collier.

Visible le 31 mars

La séparation avec sa mère s’est bien passée. « De toute façon, s’il ne quitte pas le nid de son propre chef, la maman panda chasse, parfois violemment, son petit dès qu’il commence à se nourrir de bambous et avant le début de sa période de chaleur annuelle », précise la direction de Pairi Daiza, dans un communiqué.

>> A lire aussi : Première chute sans gravité pour le petit panda du zoo de Pairi Daiza

Né le 2 juin 2016, Tian Bao (qui signifie Trésor du ciel) pèse, aujourd’hui, plus de 58 kg. Il sera visible par les visiteurs à l’ouverture du parc, le 31 mars.

Une nouvelle grossesse ?

Quant à la mère, les équipes du parc, ainsi que les experts de Chine et de l’Université de Gand garderont dans les semaines qui viennent un œil sur elle en vue d’une nouvelle tentative de reproduction.

Le bébé panda de Pairi Daiza, Tian Bao, en compagnie de sa mère Hao Hao, à l'été 2017.
Le bébé panda de Pairi Daiza, Tian Bao, en compagnie de sa mère Hao Hao, à l'été 2017. - Pairi Daiza

« Des informations sur le système reproductif chez les femelles ont pu être découvertes grâce à Hao Hao. Une nouvelle technique permettra aux scientifiques de pouvoir prédire la période de chaleur quelques semaines avant son début sur base de marqueurs hormonaux présents dans l’urine de l’animal », précise la direction du parc.

La période de fertilité d’une femelle panda géant n’a lieu qu’une seule fois par an, pendant un à trois jours. C’est dire s’il faut être précis pour réussir la grossesse​, une des plus mystérieuse du règne animal.