Hauts-de-France: Mariés, pacsés ou concubins ? L’Insee répond

STATISTIQUES L’institut de la statistique a, pour la première fois, procédé au recensement des personnes pacsées…

Gilles Durand

— 

Illustration du mariage.
Illustration du mariage. — M. Libert / 20 Minutes
  • La première enquête qui évoque le Pacs dans les statuts conjugaux date du recensement de 2015…
  • Lille est une des trois grandes villes où le taux de concubinage est le plus haut.
  • L’Aisne et la Somme font partie des départements français où on se marie le moins.

A Lille, le concubinage est roi. L’Insee a publié, ce mardi, les résultats de son enquête annuelle concernant le statut conjugal. Pour la première fois, le Pacte civil de solidarité (Pacs) fait son apparition dans les chiffres 2016 du recensement, dont la prochaine campagne 2018 doit commencer, jeudi.

Une proportion qui varie avec l’âge

Dans les Hauts-de-France, 58 % des plus de 15 ans vivent en couple, mais sous un régime différent : 72 % sont mariés, 21 % en concubinage et 7 % pacsés. « Une proportion qui varie avec l’âge », constate l’Insee. Entre 25 et 34 ans, par exemple, une personne sur cinq est pacsée.

>> A lire aussi : La Bretagne est la région championne du Pacs

« Mais au fur et à mesure qu’on avance en âge, le mariage s’impose pour les personnes vivant en couple, y compris celles des générations ayant pu choisir entre Pacs et mariage, précise l’Insee. Cependant, depuis les années 2000, le nombre de mariages diminue régulièrement : 22.000 ont été célébrés en 2015, contre 32.000 en 2000. »

Concubinage dans la Somme et l’Aisne

La Somme et l’Aisne font même partie des dix départements français où se trouvent le moins de personnes mariées (moins de 70 %). A contrario, c’est dans ces deux mêmes départements que le taux de concubinage est parmi les plus élevés en France (24 % contre 20,5 % dans le Nord).

« Enfin, la ville de Lille se classe parmi les communes de plus de 100.000 habitants ayant un fort taux de Pacs, à l’instar d’autres grandes villes étudiantes », note l’institut de statistiques. Idem concernant le concubinage. Avec 31 % de concubins, Lille se classe 3e en France, derrière Rouen (35 %) et Caen (33 %). Quand concubinage rime avec bocage !