VIDÉO. Lille: Elle filme un chauffeur de bus qui joue avec son smartphone en roulant

SÉCURITÉ ROUTIÈRE La passagère d’un bus Transpole s’est insurgée de voir le conducteur pianoter sur son téléphone en conduisant…

Mikaël Libert

— 

Illustration d'un bus de Transpole à Lille.
Illustration d'un bus de Transpole à Lille. — M.LIBERT/20 MINUTES

Pris la main dans le sac. Lundi, une jeune femme a posté sur Twitter une courte vidéo montrant un chauffeur de bus jouant avec son téléphone alors que le véhicule roulait. Scandalisée, elle a demandé des comptes à Transpole, gestionnaire du réseau.

« A pour le coup @transpole_actu @transpole_bus est bien modernisé Combien de personne en danger ? », s’est interrogée la passagère du bus, auteure du petit film qui a déjà été vue plus de 1.500 fois. Assise sur le premier siège à droite à l’avant du bus, l’internaute montre sur sa vidéo le conducteur en train de pianoter sur son téléphone de la main droite et tenant son volant de l’autre.

Le compte @transpole_actu a très vite réagi, assurant qu’une telle conduite n’était pas tolérée et demandant, tranquillement, à l’internaute de balancer la ligne sur laquelle l’incident avait été filmé. Une forme de délation à laquelle la vidéaste se refuse de souscrire : « Et en aucun cas je préciserai la ligne ou même l’heure car c’est à vous de remédier à ça », a-t-elle déclaré.

>> A lire aussi : En Suède, le chauffeur de bus conduisait en regardant une vidéo

Réponse maladroite

La twittos s’est aussi indignée de la légèreté du ton employé par Transpole qui « comprend » son « mécontentement », alors qu’une « dizaine de personnes qui étaient à bord du bus avec leurs vies en danger ». La réponse maladroite de Transpole a depuis été remplacée par un plus sobre « Bonjour, nous ne tolérons pas ce genre de comportement, n’hésitez pas à adresser un mail de réclamation ».

>> A lire aussi : Kéolis garde la mainmise sur la gestion de Transpole à Lille

Rappelons que, selon le Code de la route, « l’usage d’un téléphone tenu en main en conduisant est interdit » et puni par une amende forfaitaire de 135 euros et un retrait de trois points sur le permis de conduire. Contacté par 20 Minutes, Transpole n’a pas encore donné suite.