Les étudiants éducateurs sont en grève, ils nous expliquent pourquoi

INTERVIEW «On veut travailler dans les branches qui nous intéressent.» Violaine Mareignier manifestera ce vendredi à Lille...

Recueilli par Emma Carlier

— 

Les étudiants éducateurs spécialisés manifesteront vendredi à Lille. Ils réclament l’application du décret sur la gratification des stages de la même manière dans le privé et dans le public. Explications avec Violaine Mareignier, étudiante en première année d’éducateur spécialisé à Lille.

Cela fait deux jours que vous êtes en grève. Pourquoi?
Nous réclamons l’application du décret du 31 janvier 2008 sur la gratification des stages de plus de trois mois dans tous les secteurs. Aujourd’hui, il n’est appliqué que dans les institutions privées qui n’ont pas les fonds nécessaires pour nous rémunérer. Du coup, beaucoup de stagiaires se rabattent par dépit sur le public.

Quels problèmes cela vous pose-t-il?
On veut travailler dans les branches qui nous intéressent. Dans ma classe, personne n’a obtenu de réponse favorable de la part du privé. On va de refus en refus. Les demandes sont gelées. On risque de ne pas valider notre année.

Que faut-il faire?
Nous manifesterons vendredi place de la République, à Lille, pour réclamer une clarification de ce décret. Il suffit de l’appliquer de la même manière dans le privé et dans le public.