Après la pluie viennent les rafales

E. C. - ©2008 20 minutes

— 

Une journée de répit seulement. La tempête est revenue en force hier, mais n'a fait aucun blessé. Dans la matinée, c'est le toit d'une maison de Mons-en-Baroeul qui s'est envolé. A Lille, un morceau d'une lettre de l'enseigne Castorama s'est effondré du haut d'un immeuble de 20 m. Plus tard, les pompiers ont dû se rendre à l'Institut de mécanique des fluides, dont le toit menaçait de se décoller. Des chutes d'arbres ont aussi engendré quelques dégâts matériels à Haubourdin et Cambrai.

Côté trafic, des perturbations sur l'autoroute A 1 ont été enregistrées. Un poids lourd n'a pas résisté au vent allant jusqu'à 100 km/h. Il s'est couché sur trois voies. L'autoroute a donc été coupée pendant plus d'une heure dans le sens Lille-Paris à proximité d'Arras. Le temps devrait s'améliorer aujourd'hui, mais la région reste en vigilance jaune.