Lille: Cinq trafics de drogue démantelés en une semaine

JUSTICE Policiers, juges d’instruction et procureur ont mené plusieurs opérations dans le cadre de la lutte contre les trafics de stupéfiants…

Mikaël Libert
— 
Un enquêteur de la police judiciaire (illustration).
Un enquêteur de la police judiciaire (illustration). — Elisa Frisullo / 20 Minutes
  • Cinq trafics de stupéfiants ont été démantelés en une semaine à Lille.
  • Certains trafics avaient un caractère international.
  • D’importantes quantités de drogue, mais aussi des armes, ont été saisies.

Sale temps pour les dealers. Au cours de la semaine dernière, les autorités judiciaires ont mené plusieurs opérations concernant cinq dossiers de trafic de stupéfiants en cours de traitement.

Vingt-huit personnes ont été interpellées et de grosses quantités de drogue ont été saisies, a-t-on appris, lundi, après du parquet de Lille.

« Trois de ces trafics présentaient un caractère international »

Les « cinq dossiers » étaient soit entre les mains de juges d’instruction lillois, soit déjà scrutés de près par les policiers. Et, la semaine dernière, ils ont appuyé sur le bouton pour déclencher les opérations d’interpellations et les perquisitions. Selon le parquet de Lille, ces trafics concernaient la métropole lilloise, les quartiers de Lille sud et Lille Moulins et la ville de Tourcoing. « Trois de ces trafics présentaient un caractère international », ont assuré les services du procureur dans un communiqué.

Le bilan global fait état de 28 personnes interpellées. Dix-sept ont été déférées devant des juges d’instruction et mises en examen. Onze ont terminé en détention provisoire et les autres sous contrôle judiciaire.

Six autres personnes, dans deux dossiers, ont été déférées devant le parquet et présentées ensuite en comparution immédiate. L’un des prévenus a écopé d’une peine de 30 mois de prison, dont douze avec sursis. Le jugement des autres a été renvoyé.

Cannabis, héroïne, cocaïne, ecstasy, armes et argent

Les saisies effectuées lors des perquisitions dans ces cinq dossiers sont importantes. On compte 300kg de cannabis retrouvés en Belgique, 6,7kg d’héroïne, 1,2kg de cocaïne, 3,5kg de pilules d’ecstasy et plus de 324.000 euros en liquide. Le parquet précise que des armes ont aussi été retrouvées ainsi que « plusieurs dizaines de milliers d’euros d’objets de luxe ».

Selon les informations de 20 Minutes, parmi les cinq dossiers de trafics démantelés se trouve celui qui concerne deux étudiants en Droit de l'université de Lille 2 accusés d’avoir écoulé plus de 100.000 pilules d’ecstasy lors de soirées étudiantes dans la métropole lilloise. Dans ce dossier, le principal mis en cause, soupçonné d'être l'importateur des produits, a été placé en détention provisoire. Les deux étudiants, eux, ont été placés sous contrôle judiciaire.