Roubaix: Zéro déchet, même sur le marché de Noël

ENVIRONNEMENT A Roubaix, on tâche de réduire les déchets jusque sur le marché de Noël…

Mikael Libert

— 

le marché de Noël de Roubaix sera zéro déchet (illustration).
le marché de Noël de Roubaix sera zéro déchet (illustration). — G. Varela / 20 Minutes
  • A Roubaix, le marché de Noël sera zéro déchet.
  • La démarche concerne les exposants qui proposeront du vrac ou des objets en matière recyclée.
  • Des ateliers pour expérimenter le zéro déchet seront proposés aux visiteurs.

La ville de Roubaix fait la chasse aux déchets. Elle avait, en son temps, engagé des détectives privés pour retrouver les auteurs de dépôts sauvages d’ordures. En 2015, une centaine de familles avait relevé le défi de réduire de 50 % sa production de déchets. Aujourd’hui, même le marché de Noël y passe.

« On tend vers le zéro »

Le marché de Noël de Roubaix sera inauguré, vendredi. C’est un « petit marché », confie Marion Denaegel, de l’association Roubaix Shopping, qui organise l’événement, « mais les douze exposants sont triés sur le volet ». Pourquoi ? « Dans le but de tendre vers le zéro déchet », poursuit-elle. Car faire du 100 % n’est pas si simple. « Pour les exposants qui proposent de la nourriture, on demande soit aux clients de rapporter des contenants, soit on en propose qui sont réutilisables, comme des gobelets pour la soupe », précise-t-elle.

>> A lire aussi : Elle sillonne les marchés dans son épicerie itinérante zéro déchet

Mais le zéro déchet, ce n’est pas uniquement le vrac. « Il y aura pas mal de choses autour du recyclable, à l’image du stand de La vie est belt, qui propose des ceintures faites à partir de pneus de vélos recyclés, ou de l’Armoire en carton qui fabrique des objets de déco à base de carton ».

Des ateliers pour fabriquer ses cadeaux

Il n’y a pas que les exposants qui seront concernés. Des stands proposeront aux visiteurs des ateliers pour créer eux-mêmes des cadeaux à partir d’objets de récupération. L’autre avantage, c’est que ces ateliers sont en libre accès et entièrement gratuits. Les chalets, eux, sont prêtés par la mairie et « la décoration est, elle aussi, faite avec de la récup », assure Marion Denaegel.

L’inauguration aura lieu vendredi, à 18h30, place des Martyrs, avec percussions et dégustation de soupe.