VIDEO. Lille: La rue de Paris devient rue Pierre-Mauroy, et ça énerve les commerçants

URBANISME Un changement de nom de rue provoque une polémique et des tensions à Lille…

Gilles Durand
— 
La première plaque de rue au nom de Pierre Mauroy, inaugurée le 1er décembre 2017, devant l'hôtel de ville.
La première plaque de rue au nom de Pierre Mauroy, inaugurée le 1er décembre 2017, devant l'hôtel de ville. — G. Durand / 20 Minutes
  • La mairie de Lille vient de rebaptiser la rue de Paris en rue Pierre-Mauroy.
  • Cette décision mécontente les commerçants qui protestent contre les démarches administratives.
  • Selon la mairie, il s’agit d’une volonté de Pierre Mauroy, lui-même.

C’est la naissance d’une polémique autour d’un changement de nom de rue à Lille. Depuis ce vendredi 1er décembre 2017, la rue de Paris s’appelle officiellement Rue Pierre-Mauroy, en hommage à l’ancien maire (PS) de Lille et Premier ministre, décédé en 2013. Le geste ne plaît pas à tout le monde.

>> A lire aussi : La rue de Paris renommée « Pierre-Mauroy » à Lille, un hommage diversement apprécié

Une volonté de Pierre Mauroy. « Donner son nom à cette rue faisait partie des dernières volontés de Pierre Mauroy Pour lui, elle était le symbole du lien entre le centre-ville et l’hôtel de ville », explique la maire (PS) de Lille, Martine Aubry. Certes, mais pour apaiser les tensions, la mairie ne pouvait-elle pas attendre la construction des nouveaux quartiers à Fives Cail et à Saint-Sauveur pour donner le nom de Pierre-Mauroy à une nouvelle rue ? « On aimerait aussi donner des noms de femme », argue Franck Hanoh, adjoint aux commerces. Celui de Martine Aubry, peut-être ?

Changement de nom sous tension. Il est 11h, ce vendredi, lorsque Martine Aubry, entourée de nombreux élus, dévoile la nouvelle plaque « Rue Pierre-Mauroy ». Un riverain mécontent s’insurge lors de la cérémonie : « Vous n’avez rien de mieux à faire que d’embêter les gens de la rue de Paris ! ? » Interrogée par France 3, la maire de Lille évoque un « devoir de mémoire » à respecter. Puis elle réclame d’arrêter de filmer, provoquant une altercation verbale avec un journaliste. Très tendue, la maire de Lille.

Mécontentement des commerçants. « La ville va aider les riverains », promet Martine Aubry. La rue de Paris abrite environ 500 adresses commerciales (dont 20 Minutes) ou sièges sociaux qui vont devoir multiplier les démarches administratives. Alors, forcément, ça gronde. Le nom des deux rues va coexister pendant deux ans, le temps d’effectuer toutes les démarches administratives et d’écouler papiers à en tête ou prospectus publicitaires.

Véritable histoire. « Cette rue n’a rien d’historique. Elle s’appelait la rue des Malades auparavant », assure Martine Aubry. Exact, elle s’est même appelé rue des Lépreux. Mais elle avait été rebaptisée sous la Révolution en 1793, et c’est l’une des rares qui ait subsisté depuis cette époque.

Après la rue de Paris. Toutes les plaques devaient être changées dans la nuit de jeudi à vendredi, mais l’opération a dû être annulée à cause de la neige. En tout cas, il restera deux vestiges de cette rue de Paris : la porte de Paris, qui ne sera pas débaptisée, et… le café de Paris, à l’angle de la rue Saint-Nicolas. Pour le patron du bar-restaurant, ça ne changera rien. « Notre siège social est enregistré rue Saint-Nicolas ». Ce qui s’appelle avoir du flair !