CDI, intérim, bon plan étudiant... Où chercher votre job en métropole Lilloise?

TRAVAIL Ce vendredi à 18h, le gouvernement dévoile le nombre de chômeurs inscrits, fin octobre, sur les listes de Pôle emploi. 20 Minutes vous liste les branches qui recrutent, celles qui sont bouchées, etc. dans le bassin lillois…

Mikael Libert

— 

Quelles perspectives pour l'emploi dans le bassin lillois?
Quelles perspectives pour l'emploi dans le bassin lillois? — M. Penverne / 20 Minutes

Alors que les chiffres du chômage sont attendus dans la fin de l’après-midi, ce vendredi, 20 Minutes a fait le point sur les perspectives d’emploi dans la métropole lilloise, voire dans la région.

Les secteurs qui proposent des CDI

Selon L4M, site d’emploi régional, les secteurs qui proposent le plus de CDI sont l’industrie et les métiers techniques, l’informatique et l’hôtellerie-restauration. En termes de postes, on retrouve des métiers comme chef de projet, consultant, développeur et ingénieur commercial précise le site d’emploi Indeed.

Tous types de contrats confondus, le classement change quelque peu selon des chiffres de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) des Hauts-de-France. Les services arrivent en tête avec 52 % des intentions de recrutement. Arrivent ensuite l’industrie et le commerce à 18 % chacun.

Les secteurs à la peine

Si une étude de la CCI au 3e trimestre 2017 montrait une nette amélioration du climat des affaires dans la plupart des secteurs, certains, en revanche, « se montrent beaucoup moins optimistes sur leur capacité d’embauche (transport et logistique, services aux particuliers, hôtels, cafés et restaurants », explique-t-on à la CCI.

Qu’en est-il de l’emploi intérimaire ?

En cette période de fin d’année, les entreprises de e-commerce sont très gourmandes en intérimaires, à l’image d’Amazon. Mais de manière générale, c’est (encore) l’industrie qui décroche la palme avec plus de 50 % des effectifs d’intérimaires selon Prism’emploi. Loin derrière, arrivent les transports (15,8 %) et le bâtiment (10,8 %).

A noter que l’emploi intérimaire progresse de 20,3 % chez les cadres et les professions intermédiaires, qui ne représentent néanmoins aujourd’hui que 11 % des effectifs.

Et les cadres justement ?

« La métropole lilloise tire l’emploi cadre de la région, en particulier dans des secteurs majeurs comme les activités informatiques ou le conseil et gestion des entreprises », explique Valérie Fenaux, de l’Apec Hauts-de-France. « En 2017, la métropole lilloise regroupe 51 % des recrutements de cadres de la région. Dans certains métiers cadres, comme l’informatique, la proportion des recrutements régionaux effectués au sein de la métropole lilloise dépasse les 90 % », poursuit-elle.

Du boulot pour les étudiants

Deliveroo et Uber Eats, deux acteurs majeurs de la livraison de repas à vélo, sont implantés à Lille et sont demandeurs de main-d’œuvre étudiante, pourvu que l’on soit autoentrepreneur. Pour ceux qui préfèrent l’animation ou la garde d’enfants, de nombreuses offres sont proposées sur le site dédié du CRIJ des Hauts-de-France.