Lille: La métropole retenue pour expérimenter les emplois francs de Macron

EMPLOI Le président de la République a annoncé que la Métropole européenne de Lille faisait partie des dix territoires dans lesquels seront expérimentés les emplois francs…

Mikael Libert

— 

Le président de la République, Emmanuel Macron, lors de sa visite à Tourcoing.
Le président de la République, Emmanuel Macron, lors de sa visite à Tourcoing. — F. Lo Presti - POOL / SIPA

Le laboratoire lillois. Ce mardi, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé que la Métropole européenne de Lille (MEL) était retenue pour expérimenter le dispositif des emplois francs.

En déplacement depuis lundi soir dans les Hauts-de-France, Emmanuel Macron a fait étape, mardi après-midi, à Tourcoing. Le thème de son discours était la politique de la ville. « Je veux que le visage de nos quartiers ait changé d’ici la fin du quinquennat », a déclaré le président, précisant qu’il allait établir, d’ici au mois de février prochain, un « plan de mobilisation générale ».

>> A lire aussi : Les propositions d'Emmanuel Macron pour les quartiers populaires

15.000 euros de prime pour un CDI, 5.000 euros pour un CDD

Sur l’emploi dans les quartiers en difficulté, Emmanuel Macron a remis en avant ses emplois francs, annoncés en mars dernier. Il a, par ailleurs, assuré que la MEL ferait partie des dix territoires où le dispositif serait expérimenté dès le mois d’avril 2018. Il s’agit d’aides financières accordées aux entreprises qui embauchent des personnes issues de quartiers prioritaires. Le montant de la prime est de 15.000 euros pour un CDI et de 5.000 euros pour un CDD.

« Ce dispositif “nouvelle génération” des emplois francs est utile car il vient apporter des solutions en dehors des quartiers », s’est félicité Damien Castelain, président de la MEL, précisant que la métropole « fera la promotion du dispositif […] auprès des entreprises ».