La route pour l'Inde s'arrête à Calais

(avec AFP) - ©2008 20 minutes

— 

Vite fait. Un Britannique, qui avait pris à pied et sans argent le chemin de l'Inde le 30 janvier, a rebroussé chemin à Calais. Mark Boyle, 28 ans, était parti de Bristol le jour du 60e anniversaire de l'assassinat de Gandhi pour se rendre à Porbandar, lieu de naissance du Mahatma. Accompagné par deux amis, il s'est arrêté à 32 km des côtes anglaises car « non seulement personne... ne parlait (leur) langue, mais en plus ils (les) considéraient comme une bande de routards pique-assiette », a-t-il expliqué sur son blog. Mark Boyle compte recommencer après avoir appris le français.