Lille: Elles promettent de se cultiver sans s’ennuyer

PATRIMOINE Deux historiennes nordistes ont développé une offre d’animations autour du patrimoine de la région, le côté fun en plus…

Mikael Libert

— 

La Grand'Place de Lille (illustration)
La Grand'Place de Lille (illustration) — M.LIBERT / 20 MINUTES
  • Elles proposent des activités ludiques autour du patrimoine.
  • Des tarifs abordables pour permettre l’accès au plus grand nombre.

Juré, « On ne va pas s’ennuyer ». Cette promesse, c’est aussi le petit nom du concept développé par Laurence Druart et Cécile Vallez, deux historiennes nordistes. Leur but, proposer une nouvelle offre touristique dans la région, aux antipodes de la traditionnelle visite guidée.

« Il y a de la demande pour les formules plus traditionnelles à base de conférences et de visites guidées. Mais c’est un aspect qui peut sembler rébarbatif à certaines personnes et ainsi les éloigner de la culture », explique Laurence Druart, historienne et historienne de l’Art, co-créatrice de « On ne va pas s’ennuyer » (OVPSE).

Ne pas choisir entre le ludique et le culturel

Ce que les deux femmes veulent, c’est « proposer des formes de médiation différentes pour ne plus avoir à choisir entre le ludique et le culturel », poursuit Laurence. Et les deux historiennes aiment leur patrimoine régional bien au-delà des belles pierres : « Il y a les sites, mais aussi le patrimoine culinaire, littéraire ou de mémoire », précise Laurence.

>> A lire aussi : Comment la bière est devenue un enjeu touristique dans le Nord

Parmi les activités proposées, on trouve des jeux de pistes, des safaris photos, des
soirées contes, des soirées « frissons » ou encore des escapes mobiles. Il y a aussi « Les dessous de Lille », un parcours dans les rues de la ville à la découverte des anciens lieux de plaisirs : « C’est un peu coquin, mais accessible à tous, assure Laurence. On découvre par exemple les anciennes maisons closes, l’ancien cinéma X et certains détails architecturaux. »

Des tarifs accessibles

En termes de tarifs, OVPSE est volontairement abordable : « On ne vise pas l’élitisme, il faut que la culture reste accessible au plus grand nombre. » Ainsi, les prix des activités sont généralement compris entre 6 et 9 euros. A titre d’exemple, l’animation « Reporters de la mémoire », un jeu de piste en autonomie sur le site de Notre-Dame-de-Lorette, samedi 11 et dimanche 12 novembre, est au prix de 6 euros par personne.

La nécropole Notre Dame de Lorette, dans le Pas-de-Calais, verra défiler les reporters de la mémoire.
La nécropole Notre Dame de Lorette, dans le Pas-de-Calais, verra défiler les reporters de la mémoire. - M.Libert/20 Minutes

Leur concept, lancé en septembre, séduit déjà beaucoup. « Il y a une majorité de personnes de la région qui ont apprécié de pouvoir redécouvrir des endroits qu’ils croyaient déjà connaître. Nous avons aussi des demandes dans le milieu scolaire, et même dans certains offices de tourisme », se félicite Laurence.