Lille : Bonne nouvelle, l’aide à l’achat d’un vélo a coûté cher aux contribuables

MOBILITÉ Le dispositif d’aide financière pour l’achat d’un vélo mis en place par la Métropole européenne de Lille est un succès…

Mikael Libert

— 

Un vélo sur une piste cyclable à contre-sens à Lille.
Un vélo sur une piste cyclable à contre-sens à Lille. — M.Libert/20 Minutes

De l’argent bien dépensé. Jeudi, au cours de la séance plénière du conseil de la Métropole européenne de Lille (MEL), son président, Damien Castelain, a présenté le bilan de l’aide à l’achat d’un vélo mise en place, début avril.

10.000 vélos achetés

Le dispositif a pris fin le 30 septembre et aura donc duré six mois. Cette aide à l’achat d’un vélo pour les habitants de la métropole prévoyait de rembourser 25 % du prix d’achat d’une bicyclette neuve avec un plafond de 150 euros pour les vélos normaux et 300 euros pour les vélos électriques. Selon les chiffres dévoilés par la MEL, 10.000 personnes en ont profité pour acquérir un vélo, 77 % d’entre elles préférant le classique à l’électrique.

>> A lire aussi : L'aide à l'achat booste les ventes de vélos à Lille

Le succès de la démarche a explosé lebudget provisionné initialement qui était, au lancement de l’opération, de 100.000 euros. En fin de parcours, c’est 1,35 million d’euros que la MEL a versé comme subvention aux nouveaux cyclistes. Selon l’institution, le chiffre d’affaires généré pour les marchands de vélos atteint les 6,5 millions d’euros.

Près de deux ans après le vote du « plan vélo » de la MEL, ce sont 30 km d’aménagements cyclables ont été réalisés sur les 100 km prévus, le reste devant être achevé d’ici à trois ans. Les prochains travaux qui vont être lancés dans ce cadre concernent, notamment, l’aménagement de la piste cyclable reliant la rue Javary, le pont de Fives et la rue Pierre-legrand à Lille-Fives.