Nord: Comprendre la pollution aquatique, ce n'est pas simple!

ENVIRONNEMENT Pour remonter jusqu’aux sources de pollutions aquatiques, l’Agence de l’eau travaille avec des scientifiques pour améliorer les techniques d’analyse de l’eau…

Gilles Durand

— 

Des laboratoires mobiles d'analyse de l'eau.
Des laboratoires mobiles d'analyse de l'eau. — Agence de l'eau

Voilà plus de vingt ans que l’Agence de l’eau collabore avec des scientifiques de l’université de Lille-I. Alors que se tenait, ce mardi, au campus universitaire de Villeneuve-d’Ascq, un colloque sur les outils innovants d’analyse de l’eau, 20 Minutes fait le point sur la recherche dans ce domaine.

Analyses de plus en plus pointues

La région, qui connaît de gros problèmes de pollution aquatique, est aussi celle qui innove le plus dans les techniques d’analyses de l’eau. « Depuis trente ans, les demandes d’analyses sont de plus en plus pointues. Il faut s’adapter », précise Jean Prygiel, expert à l’Agence de l’eau.

L’objectif est de pouvoir remonter jusqu’aux sources de pollution qui sont parfois multiples. « On gère une pollution historique et les cours d’eau sont en lien étroit avec les nappes phréatiques, explique Jean Prygiel. Pour pouvoir agir et améliorer la qualité de l’eau, il faut comprendre tous les mécanismes. »

Par exemple, depuis trois ans, l’Agence de l’eau est équipée d’une bouée instrumentée qui permet de faire des mesures à haute fréquence sur des plans d’eau. Dans les cours d’eau, ce sont des stations évolutives qui permettent d’enregistrer les variations de la qualité de l’eau presque minute par minute.

La pollution du canal de la Deûle

« Le traitement des données devient de plus en plus complexe, note Gabriel Billon, professeur à l’université de Lille-I. Mais on a pu ainsi se rendre compte des fortes variations de la pollution entre le jour et la nuit sur le canal de la Deûle, ce qu’une mesure quotidienne n’aurait pas permis de montrer. »

Cette pollution éphémère s’expliquerait alors par la remise en suspension des sédiments contenant des polluants, au passage des péniches, sans autre responsabilité extérieure.