Nord: Des vacances en Turquie tournent très mal pour un couple de Nordistes

FAITS DIVERS Un problème de remontée d’eaux usées se termine par une expulsion manu militari dans un hôtel turc : les vacanciers nordistes ont porté plainte…

G.D.

— 

Vue aérienne de l'hôtel à Bodrum.
Vue aérienne de l'hôtel à Bodrum. — Google Maps

Donovane et Marine ne sont pas près d’oublier leurs vacances en Turquie. Les deux jeunes Valenciennois racontent avoir vécu un cauchemar, le mois dernier, lors d’un séjour dans un hôtel de Bodrum, cité balnéaire appréciée des touristes, rapporte La Voix du Nord.

Une remontée des eaux usées

Le couple avait réservé un séjour dans un hôtel 4 étoiles par le biais de l’agence de voyage belge Nekermann. Arrivés le 5 septembre, les problèmes commencent quatre jours plus tard avec une remontée des eaux usées par les canalisations.

La chambre est nettoyée mais les odeurs demeurent. Prévenue, la correspondante locale de Nekermann débarque à l’hôtel mais n’a rien de mieux à proposer au couple qui demande à changer de chambre, voire d’établissement.

C’est lorsque la correspondante de Nekermann s’en va que tout dégénère, selon le père de Donovane, interrogé par le quotidien régional. Six employés de l’hôtel mettent le couple dehors en employant la force. Tous deux se retrouvent à la rue dans la soirée du 14 septembre.

Une agression déjà en 2015

Il leur reste normalement cinq jours à passer sur place. C’est un ami turc du père de Donovane qui leur trouve un hôtel. Coût supplémentaire du séjour : 550 euros. Contactée, l’agence Nekermann rejette toute responsabilité, mais assure que la plainte des jeunes a bien été enregistrée et qu’une enquête a été menée sur place.

En mai 2015, des clients se plaignaient déjà d’avoir été frappés par des vigiles de l’hôtel. Des témoignages sur Tripadvisor confirment aussi l’épisode de violence du mois de septembre 2017. « Le jeune homme a manqué de respect envers tout le personnel, tous les clients et il a même insulté le directeur général […]. Donc nous étions obligés de le mettre à l’extérieur de l’hôtel », répond le directeur général de l’hôtel.

Le couple de Valenciennois a porté plainte pour mise en danger de la vie d’autrui et non assistance à personne en danger.