L'image chère payée des Ch'tis

Nicolas Leroy - ©2008 20 minutes

— 

Bienvenue dans le Nord, où on a du mal à se comprendre. L'avant-première nationale du dernier film de Dany Boon Bienvenue chez les Ch'tis est organisée, en grande pompe, ce soir dans la métropole. Mais la polémique sur la décision du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais de verser 600 000 euros à Pathé, le producteur du film, n'est pas éteinte.

Le comédien nordiste Jacques Bonnaffé se dit, lui, toujours « ahuri » par cette décision. Car la région est déjà coproductrice du film à hauteur de 300 000 euros par l'intermédiaire du Centre régional de ressources audiovisuelles (Crrac). Ces 600 000 euros supplémentaires doivent servir principalement à acheter un droit d'utilisation d'images du film pour une campagne de communication de la région. « Dany Boon m'a appelé, s'est justifié Daniel Percheron, président (PS) du conseil régional. Il faut profiter de cet ambassadeur formidable. » Mais pour Jacques Bonnaffé, « la somme reste quand même hallucinante », car il songe « aux nombreuses associations culturelles menacées par la baisse des subventions et qu'on aurait pu aider avec cet argent. »

Un avis partagé par Olivier Sarrazin, président de la Safir Nord (la société des auteurs-réalisateurs) pour qui « on dépense en une fois de l'argent public qui aurait pu aider à la production de cinq films dans le Nord ». Autant de tournages qui, selon lui, « sont créateurs d'emplois dans notre région ».