Nord: Un suicide près de la gare de Bailleul a provoqué de nombreux retards de trains

FAITS DIVERS La SNCF a dû stopper la circulation entre Dunkerque et Lille pendant plus de deux heures et demie à cause d’un suicide sur la voie…

G.D.
— 
Ilustration d'un passage a niveau SNCF.
Ilustration d'un passage a niveau SNCF. — Olivier Aballain / 20 Minutes

Une personne s’est suicidée, ce matin, sur la ligne SNCF entre Dunkerque et Lille, peu avant le passage à niveau de la gare de Bailleul. Le drame a entraîné l’interruption du trafic des TER pendant près de trois heures, provoquant un engorgement des voyageurs.

« Le drame est survenu à 6h22. L’officier de police judiciaire est arrivé sur place à 7h25 », précise la SNCF. Le train provenait de Dunkerque et se rendait sur Lille. L’arrêt total de la circulation sur un axe très chargé, le lundi matin, a provoqué de nombreux retards.

Reprise de la circulation à 9 heures

Des bus et trains de substitution, via Béthune, ont été mis en place par la SNCF qui n’a été autorisée à reprendre la circulation sur la ligne principale qu’à 9 heures. Le trafic doit revenir à la normal peu avant midi.

Par ailleurs, selon La Voix du Nord, les voyageurs qui ont choisi la route pour se rendre à Lille se sont retrouvés dans des bouchons énormes (à partir de Steenwerck) en arrivant sur la métropole.