Pas-de-Calais: Née malgré un avortement, la petite fille va enfin pouvoir se faire opérer

FAITS DIVERS La petite Heily, qui était née après une interruption de grossesse, doit être opérée prochainement pour atténuer son handicap…

G.D.

— 

Illustration d'un nourrisson.
Illustration d'un nourrisson. — M. Libert / 20 Minutes

Un nouvel espoir pour Heily, une petite fille de quelques semaines. Née après un avortement raté à Boulogne-sur-Mer, elle doit être opérée très prochainement, annonce La Voix du Nord. Une bonne nouvelle pour les parents à qui le corps médical avait dit qu’elle était inopérable.

>> A lire aussi : L’interruption de grossesse échoue, le bébé naît handicapé

Tout commence en juin, lorsqu’enceinte de huit mois, la mère apprend que son bébé est gravement handicapé : un grave problème cérébral occasionnant un handicap lourd sur environ 80 % de son cerveau. Une interruption médicale de grossesse est, dès lors, décidée, mais l’enfant parviendra à naître vivante, fin juillet, malgré l’intervention chirurgicale.

En contact avec la fondation Rothshild

Au CHRU de Lille, les parents se voient confirmer que leur fille est victime d’une anomalie cérébrale. Ils prennent alors contact avec la fondation Rothschild, à Paris qui vient de lui confirmer qu’une opération peut être envisagée après une série d’examens préopératoires.