Fourgon de police à Paris
Fourgon de police à Paris — O. Aballain / 20 Minutes

DERAPAGE

Beauvais: Alcoolisé, un policier stagiaire de la compagnie de garde de l’Elysée sort son arme en pleine rue

Les faits se sont déroulés dans la nuit de samedi à dimanche...

Il a terminé en garde à vue. Un policier stagiaire de la compagnie de garde de l’Elysée a terminé dimanche sa nuit dans une cellule de Beauvais ( Oise) pour avoir sorti son arme en pleine rue alors qu’il était alcoolisé, selon les informations du Parisien.

Le policier stagiaire avait 0,7g d’alcool

« C’était une petite altercation, d’après un témoin qui a raconté la scène au Parisien. Mais un homme a tenté de s’en mêler ». Vers 00h30 à Beauvais, un homme affecté à la surveillance de la demeure de Président de la République a « sorti matraque télescopique et son arme. Il a commencé à balayer la foule qui s’était massée avec son revolver. La bagarre était pourtant déjà terminée et il n’y avait pas de tension particulière. »

D’après plusieurs sources citées par Le Parisien, le policier stagiaire avait 0,7g d’alcool dans le sang et aurait après avoir sorti arme et matraque pour calmer les tensions, enfilé son brassard orange marqué « police ».

Insultes envers les policiers

Alors que des policiers municipaux se rendent sur place suite à plusieurs appels de témoins de la scène, le policier stagiaire ne range pas ses armes et insulte même ses collègues. Il est rapidement interpellé. L’avocate qui l’a suivie durant ses auditions, Me Domitille Risbourg, n’a pas répondu aux sollicitations de nos confrères du Parisien.

Le parquet de Beauvais s’est saisi du dossier. S’il est peu probable que des poursuites pénales soient engagées, la préfecture de police de Paris, dont dépend le prévenu, devrait, elle, ouvrir une enquête administrative pour statuer sur les sanctions à prendre.