Rentrée scolaire: La mairie de Roubaix «doit trouver des solutions pérennes»

EDUCATION Le maire de Roubaix, Guillaume Delbar, a fait le point sur le programme des réformes scolaires... 

Julie Goujon

— 

A Roubaix, 200.000 euros ont permis à 12 écoles de réaliser un vrai dédoublement des classes de CP. (Illustration)
A Roubaix, 200.000 euros ont permis à 12 écoles de réaliser un vrai dédoublement des classes de CP. (Illustration) — G. Varela / 20 Minutes

Plus de 10.000 enfants ont fait leur rentrée, ce lundi, dans les écoles roubaisiennes. Cette année, le retour des élèves a signé la mise en pratique des nouvelles réformes scolaires. La mairie de Roubaix, dont 96 % des écoles sont en réseau d’éducation prioritaire (Rep), a préféré se donner le temps de les instaurer.

>> A lire aussi : Pour contester la perte d’un emploi aidé, un maire sert lui-même à la cantine à la Nord

Parmi les 28 écoles de Roubaix, 12 ont pu ouvrir les nouvelles classes de CP à 12 élèves. La mairie a investi 100.000 euros afin d’effectuer les travaux de réaménagement que nécessitait ce dédoublement des classes. Le reste des classes de CP ont, elles, été dotées de deux enseignants afin d’encadrer les effectifs de plus de 12 élèves.

« On ne veut pas se précipiter »

Autre mesure, sur laquelle la ville a, cette fois, décidé de prendre son temps : le retour à la semaine de 4 jours. « On ne veut pas se précipiter, a déclaré le maire de Roubaix, Guillaume Delbar, il faut prendre le temps de mettre en place des réformes qui ont beaucoup de conséquences, au niveau des horaires, des activités scolaires du mercredi ou encore du périscolaire… Il y a des réflexions à mener. On doit trouver des solutions pérennes. »

>> A lire aussi : Un cafouillage sur les emplois du temps oblige un lycée du Nord à reporter sa rentrée

A la rentrée 2018, les classes de CE1 devraient également être dédoublées. La mairie l’a calculé : à terme, il faudrait rajouter « deux ou trois groupes scolaires en plus, à Roubaix. Cela fait à peu près 50 classes supplémentaires ».