Nord: Il la quitte, elle le dénonce, il la kidnappe

FAITS DIVERS Une querelle de couple s’est terminée en course-poursuite avec les gendarmes…

Mikael Libert

— 

Le fuyard a été repéré par l'hélicoptère de la gendarmerie (illustration).
Le fuyard a été repéré par l'hélicoptère de la gendarmerie (illustration). — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Les histoires d’amour finissent mal, en général. La séparation d’un couple de Nordistes a pris des allures de film hollywoodien : enlèvement, séquestration et course-poursuite avec les forces de l’ordre.

Selon le groupement de gendarmerie du Nord, une jeune femme a très mal vécu le fait de se faire plaquer brutalement par son petit ami. Pour se venger, elle a décidé de dénoncer celui-ci pour les « nombreux méfaits » qu’elle l’accuse d’avoir commis pendant leur relation.

Kidnappée devant ses parents

Manque de chance, l’individu a eu vent de la démarche de son ex-compagne avant que les autorités ne lui tombent dessus. L’homme s’est donc rendu au domicile de ses anciens beaux-parents où il a kidnappé la jeune femme et séquestré cette dernière dans son véhicule avant de prendre la fuite.

>> A lire aussi : Endetté, il organise son propre kidnapping pour récupérer la rançon

L’alerte a été donnée et « d’importants moyens ont été mis en œuvre pour retrouver la victime et le fugitif », expliquent les gendarmes du Nord. Le véhicule du fuyard a rapidement été localisé par l’hélicoptère de la gendarmerie. Le ravisseur a alors relâché la jeune femme avant d’engager une course-poursuite avec les forces de l’ordre.

Une perquisition accablante

Selon les militaires, il a commis « de nombreux délits routiers (rocade à contresens, sens interdit…) » pour essayer d’échapper à ses poursuivants. L’homme a finalement perdu le contrôle de son véhicule, ce qui a permis son interpellation et son placement en garde à vue. Lors de la perquisition du domicile de l’individu, les enquêteurs ont retrouvé « de nombreux objets issus de cambriolages dans le département ».

Les objets dérobés ont été intégrés à la plateforme OVNI (Objets volés non identifiés) pour tenter d’en retrouver les propriétaires.