Lille: « L’Agence Européenne des Médicaments doit permettre de renforcer les compétences », selon la présidente de France Biotech

Lille L'association France Biotech, chargée de promouvoir la biotechnologie, a décidé de soutenir la candidature de Lille pour accueillir l'Agence européenne des médicaments...

Julie Goujon

— 

Maryvonne Hiance, présidente de l'association France Biotech.
Maryvonne Hiance, présidente de l'association France Biotech. — France Biotech
  • L'Agence Européenne des Médicaments (AEM) est chargée de superviser le développement des médicaments.
  • A la suite du Brexit, l'AEM, basée à Londres, doit être hébergée sur un autre territoire européen.
  • France Biotech est une association française qui prône l'innovation dans l'industrie des sciences de la vie.

Un soutien de poids pour la candidature de Lille. La société France Biotechannonce, ce mercredi, qu'elle milite officiellement pour que ce soit Lille qui accueille l'Agence Européenne des Médicaments (AEM) qui déménage de Londres, pour cause de Brexit. Sa présidente, Maryvonne Hiance, explique les enjeux à 20 Minutes.

Vous avez décidé de soutenir la candidature de Lille, pourquoi ?

C’est un avantage géographique pour développer la biotechnologie en France. Ça renforcera les compétences et nous aurons des experts à notre portée. Ça va également créer des emplois à Lille. Il va y avoir un effet d’attractivité, de dynamique. Là, on défend le flambeau national. Même si on a tout à fait conscience que la compétition est très grande.

>> A lire aussi : Lille, seule candidate française pour accueillir l’Agence Européenne des médicaments

Qu’est ce que la biotechnologie ?

Ce terme a évolué. A l’origine ce sont les produits qui étaient développés à partir de la biologie, de cellules. Autour des biotechnologies se greffent des outils indispensables comme les biomarqueurs. Ces outils de diagnostic identifient si on est répondeur, ou pas, à un traitement. En plus de ça, il y a les big data : il nous faut des bio-banques pour réunir les données biologiques des patients. C’est tout ça la biotechnologie. Son but est de soigner plus vite et de cibler davantage.

Quelle différence existe-t-il entre un médicament biotechnologique et un médicament chimique ?

Les médicaments chimiques sont élaborés à partir de synthèses chimiques. Les médicaments biotechnologiques sont des médicaments beaucoup plus ciblés qui agissent là où la cellule est malade. Il y a moins d’effets secondaires. Par exemple, on avait beaucoup de mal à soigner les cancers. Mais avec les médicaments biotechnologiques, on passe d’une maladie aiguë à une maladie chronique avec laquelle on peut vivre. Ça devient de la médecine personnalisée.

Est-ce un secteur en voie de développement ?

Dans le domaine médical, la biotechnologie est majeure au niveau économique et sociétal. La croissance du marché mondial est en progression. La France doit faire sa place dans ce secteur.