Nord: Ils roulent avec un ancien vainqueur du Tour de France pour la bonne cause

SÉCURITÉ ROUTIÈRE Trente-huit cyclistes nordistes, qui militent pour le port obligatoire de la ceinture dans les cars, vont rallier Valenciennes avec Joop Zoetemelk, vainqueur du Tour en 1980…

Francois Launay

— 

Les participants à Val Roq 2 sont partis des Pays-Bas
Les participants à Val Roq 2 sont partis des Pays-Bas — Val Roq
  • Un hommage à deux adolescents décédés dans un accident de car
  • Depuis 2003, le port de la ceinture est obligatoire dans les cars en France

Une randonnée à vélo transfrontalière pour sensibiliser au port de la ceinture dans les bus. Voilà la mission que se sont fixée 38 Nordistes (23 adultes, 15 enfants) depuis le 9 juillet. Partis d’Amsterdam et passés par la Belgique, ils seront ce mercredi 12 juillet à Marcq-en-Barœul avant de rallier le lendemain Valenciennes, ville d’arrivée.

Un accident de bus terrible

Un parcours loin d’avoir été choisi au hasard. Il y a 22 ans, Benjamin Gobert, organisateur de l’événement, perdait son frère Baptiste et sa cousine Florence dans un accident de bus. Après plusieurs heures de route, le chauffeur du bus s’était endormi au volant et l’autocar s’était couché sur l’autoroute A9 à hauteur de Roquemaure (Gard). Bilan : 23 morts et 31 blessés.

Rescapé de l’accident, Benjamin avait décidé de commémorer il y a deux ans les 20 ans de l’accident en ralliant à vélo Valenciennes, ville où les adolescents étaient montés dans le bus, à Roquemaure. L’événement appelé Val’Roq en est donc cette année à sa deuxième édition avec un départ des Pays-Bas, d’où le car était parti en 1995.

>> A lire aussi : 900 kilomètres à vélo pour rendre hommage à son frère

Sensibiliser les gens au port de la ceinture dans les bus

« Notre objectif, c’est vraiment de sensibiliser tous les gens qu’on rencontre sur le port de la ceinture dans les cars. Aux Pays-Bas, tous ceux qu’on a croisés étaient un peu surpris car chez eux, 90 % des gens mettent leur ceinture dans les cars. En France, ça progresse mais il y a encore un gros chantier car beaucoup de gens ne la mettent pas », déplore Benjamin Gobert.

Pourtant, depuis 2003, le port de la ceinture est obligatoire dans les cars. Mais l’importance du geste n’est pas encore bien perçue par les usagers « C’est pour ça qu’on va se battre pour qu’à chaque fois, le chauffeur du car passe le message au micro ou via une bande-son. Il faut que ce message rentre dans les têtes », insiste Benjamin.

Grâce à l’aide de ses parents, fondateurs del’association Citoyenneté Routièremais aussi de ses proches, le message commence à passer. Mais pour bien le marteler et répéter que ce geste peut sauver des vies, les organisateurs se sont trouvé un parrain de choix.

Zoetemelk « n’a pas hésité une seule seconde »

Vainqueur du Tour de France en 1980 et six fois deuxième de l’épreuve (un record), le Néerlandais Joop Zoetemelk rejoindra jeudi matin à Marcq-en-Barœul les cyclistes pour parcourir la dernière étape jusqu’à Valenciennes avec eux. « Quand on l’a contacté, il n’a pas hésité une seule seconde », se félicite Benjamin qui ne veut pas s’arrêter là.

Dans deux ans, Val’Roq organisera sa troisième et dernière édition avec un trajet entre Roquemaure lieu de l’accident, et la ville espagnole de Valence où devait arriver le car. Une façon de boucler la boucle et surtout la ceinture.