Voile: Une société nordiste veut se montrer sur le Tour de France

VOILE Vivacar.fr, basée à Marcq-en-Barœul, aura son nom sur un bateau…

Francois Launay

— 

Le multicoque de Vivacar veut entrer dans le top 5
Le multicoque de Vivacar veut entrer dans le top 5 — Pierre Bouras

Tout est allé très vite. Il y a huit mois, la société marcquoise Vivacar.fr, spécialisée dans la vente de voitures d’occasion, n’existait pas dans le monde de la voile. Pourtant, ce vendredi, son nom figurera bien sur l’un des 31 bateaux du Tour de France à la voile qui s’élance de Dunkerque. L’histoire d’une rencontre décisive entre un chef d’entreprise et un marin renommé.

Une rencontre décisive

« Je suis allé au départ du Vendée Globe en novembre. J’y ai rencontré là-bas Michel Desjoyeaux (double vainqueur du Vendée Globe) qui a une écurie de course. Je lui ai posé des questions générales sur le sponsoring. Et il m’a conseillé de financer un bateau sur le Tour de France », explique Jean-Hugues Delvolvé directeur général de CGI Finance et de Vivacar.fr.

Emballé, c’est pesé le chef d’entreprise plonge dans le grand bain. Le bateau sera dirigé par Daniel Souben, triple vainqueur du Tour de France à la voile. De quoi nourrir quelques ambitions.

Un bon rapport qualité-prix

« L’objectif sera de rentrer dans le top 5 », a annoncé le team manager. De son côté, la société nordiste espère un bon retour sur investissement. Pour financer le bateau, il a fallu débourser environ 400.000 euros.

A titre de comparaison, il faut investir dix fois plus sur un bateau du Vendée Globe. « Le Tour de France à la voile a un bon rapport qualité-prix. C’est un événement grand public relayé à la télé dix minutes par jour. On va voir si ça prend. Si c’est le cas, il n’y aura pas de limite », annonce Jean-Hugues Delvolvé qui se prend déjà au jeu.