Pas-de-Calais: Les enfants insupportent le voisinage, toute la famille est expulsée

LOGEMENT Après plusieurs plaintes répétées, une mère et ses cinq enfants ont été expulsés de leur logement...

G.D.

— 

Le quartier du Chemin Vert, à Boulogne-sur-Mer.
Le quartier du Chemin Vert, à Boulogne-sur-Mer. — Google Maps

On appelle ça un trouble de jouissance. Après plusieurs plaintes déposées par des voisins, une famille a été expulsée de son domicile, lundi, à Boulogne-sur-Mer, parce que les enfants faisaient trop de bruit, raconte La Voix du Nord.

« Tapages, insultes ou encore des feux de poubelles »

Dans le quartier du Chemin Vert, des voisins en ont eu assez du bruit et des nuisances qu’ils estimaient incessants. Le bailleur, Habitat du Littoral, a confirmé au quotidien régional, qu’il recevait depuis plusieurs années des lettres dénonçant des « tapages, insultes ou encore des feux de poubelles » de la part des cinq enfants.

L’article 7 dela loi du 6 juillet 1989 impose à tout locataire d'« user paisiblement des locaux loués suivant la destination qui leur a été donnée par le contrat de location » Dans le cas contraire, les actes d’incivilité peuvent conduire à une sanction pénale. Et les parents sont responsables des actes de leurs enfants.

Prévenus depuis un an

Après des dizaines de courriers d’avertissement, le directeur d’Habitat du littoral explique aussi avoir prévenu la famille de cette expulsion, décidée par la justice, depuis plus d’un an. Et, dans ce cas de figure, le bailleur ne peut pas reloger la famille.

Néanmoins, une cinquantaine de riverains ont apporté leur soutien à cette famille, en organisant un rassemblement devant l’appartement, le jour de l’expulsion.

« Tout le monde essaye ici de les aider mais héberger cinq enfants ce n’est pas simple, personne n’a la place », explique une proche au quotidien régionale. Pour l’instant, la mère n’a trouvé un hébergement que jusqu’au 20 juillet.