Lille: YouTubeuses ou sociologues, ils racontent la métropole lilloise avec humour ou profondeur

SOCIETE Entre un livre de sociologie et les vidéos de quatre Youtubeuses, la Métropole de Lille se dévoile de différentes manières…

Gilles Durand

— 

La Grand Place de Lille (Archives).
La Grand Place de Lille (Archives). — M.LIBERT / 20 MINUTES
  • Quatre YouTubeuses ont réalisé des vidéos sur différentes thématiques touristiques dans la Métropole lilloise.
  • Les vidéos sont postées dans la semaine du 3 au 7 juillet sous le hashtag #EllesfilmentLille
  • Un livre Sociologie de Lille évoque aussi l’agglomération de Lille mais sous l’angle des inégalités sociales.

Une manière originale de découvrir la Métropole de Lille. A quelques jours d’intervalle sortent un livre consacré à la sociologie de l’agglomération lilloise et cinq vidéos de YouTubeuses commandées par les offices de tourisme et postées sur les réseaux sociaux autour du hashtag #EllesfilmentLille . Autant de visions très différentes, réfléchies ou amusantes sur Lille et alentours.

Regards profonds. Le livre s’appelle Sociologie de Lille. Il vient de sortir aux éditions La Découverte et c’est déjà un succès de librairie. Neuf enseignants-chercheurs en sociologie, politique et géographie, réunis sous le collectif Degeyter, ont planché sur l’histoire de l’agglomération de Lille pour livrer cet ouvrage façon Que Sais-je, où le profil de la population est passé au crible. « Nous nous sommes appuyés sur la question des inégalités, car la métropole est celle où existe la plus grande ségrégation en France », explique Fabien Desage, un des co-auteurs. On y découvre comment le processus de désindustrialisation et le choix politique et économique de la reconversion vers le tertiaire n’ont fait qu’accentuer les inégalités sociales depuis 50 ans.

Regard croisé. Cette étude sociologique a servi de référence à une des quatre blogueuses invitées à montrer par l’image, l'idée qu’elles se font de la Métropole de Lille. Clothilde Chamussy est spécialisée dans l’histoire et l’archéologie. Cette Lyonnaise a mis pour la première fois les pieds à Lille, début juin, pour filmer l’architecture. « Je n’ai jamais vu une telle diversité architecturale à cette échelle », explique-t-elle. Sa vidéo de 8 minutes -qui sera postée jeudi 6 juillet- raconte comment l’habitat ouvrier peut côtoyer un bâtiment comme la Villa Cavrois.

Regard ludiques. « L’idée de ces vidéos postées sur YouTube , c'était de montrer la variété de l’offre touristique métropolitaine pour toucher un public différent et enclin à partager son expérience », expliquent les offices de tourisme de Lille et Roubaix, à l’origine du projet. Cinq films, quatre réalisatrices. Et autant de points de vue et de thèmes. « J’ai mis en scène les bonnes adresses de sortie comme dans un journal de bord, façon vlog », explique la Picarde Sophie Riche, 28 ans, dont a vidéo sera postée mercredi 5 juillet sur sa chaîne éponyme.

Cyrielle Evrard évoque, pour sa part, l’art de rue pour offrir une balade à travers l’exposition Street Génération(s) de la Condition publique de Roubaix, postée ce lundi. « J’ai voulu montrer en quoi Lille était une plaque tournante du Street art », signale cette Parisienne de 27 ans. Enfin, les visites en famille et les lieux incontournables se retrouvent dans deux vidéos réalisées par Calie Brillaud, venue de Tours. Du marché de Wazemmes au Musée de Plein air de Villeneuve d’Ascq, les balades durent 9 et 4 minutes.