Nord: Auchan condamné pour des produits périmés ou mal étiquetés

JUSTICE Le tribunal de police de Lille a dressé une amende à l’enseigne de grande distribution Auchan pour des erreurs diverses…

G.D.
— 
Au siège de la centrale d'achats Auchan, à Villeneuve d'Ascq
Au siège de la centrale d'achats Auchan, à Villeneuve d'Ascq — O. Aballain / 20 Minutes

L’affaire remonte au printemps 2016. Des agents de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) avaient fait de drôles de découvertes en inspectant le rayon de l’hypermarché Auchan, à Leers, près de Roubaix, dans le Nord.

Erreur sur l’étiquette

La Voix du Nord raconte le procès qui s’est tenu, cette semaine, au tribunal de police de Lille. La première affaire concerne des beignets mal étiquetés. Sur l’emballage, le fabricant assure l’absence d’huile de palme alors que l’étiquette rajoutée par l’enseigne fait état de la présence de ce produit pourtant montré du doigt.

>> A lire aussi : Leroy Merlin risque une amende de plus de 2 milliards, en théorie

A l’audience, un responsable d’Auchan admet l’erreur, mais se défend en expliquant que l’enseigne a « un peu joué contre (son) propre camp » dans cette histoire. Il est également reproché à Auchan d’avoir présenté certains produits (cannelle moulue, ail, anis étoilé, piment fort…) de façon douteuse, avec des propriétés de prévention, de traitement ou de guérison de maladie.

Des œufs de plus de 21 jours

Enfin, ce sont des œufs de plus de 21 jours qui ont été mis en vente. « Ces infractions sont dues à des erreurs humaines qui ont échappé à nos contrôles, reconnaît l’enseigne. Mais suite à ces constatations, nous avons réagi aussitôt avec nos fournisseurs pour régler les problèmes ».

Ce qui n’a pas empêché Auchan d’être condamné à 15.000 euros d’amendes par le tribunal.