Nord: Suspecté d'avoir ouvert une bouche à incendie, un mineur est mis en examen

FAITS DIVERS Pendant la canicule, des centaines de bornes ont été ouvertes par vandalisme pour se rafraîchir…

G.D.
— 
Illustration d'une borne d'incendie.
Illustration d'une borne d'incendie. — MARZARI EMANUELE / SIPA

Il est accusé de vol d’eau. Un mineur a été mis en examen, jeudi, et placé sous contrôle judiciaire, à Anzin, près de Valenciennes, rapporte La Voix du Nord. Selon les enquêteurs, il a été reconnu alors qu’il ouvrait une borne d’incendie, le 1er juin. Les personnes qui étaient avec lui pour commettre cet acte de vandalisme n’ont, en revanche, pas pu être identifiées.

Trente millions de litres d’eau gaspillés

A la mi-juin, le distributeur local, le syndicat des Eaux du Valenciennois, avait alerté les pouvoirs publics sur ce phénomène qui consistait à ouvrir illégalement des bornes d’incendie pour s’arroser au moment des grosses chaleurs. En une dizaine de jours, plus de trente millions de litres d’eau avaient ainsi été gaspillés dans le secteur de Valenciennes.

Le ministère public a décidé de sévir. L’adolescent encourt une peine de trois ans d’emprisonnement, selon le parquet de Valenciennes.