Bernard Soinne refait un tour du côté de la cour d'appel de Douai

V. V. - ©2008 20 minutes

— 

C'est le mandataire judiciaire le plus célèbre de Lille. Bernard Soinne sera, ce matin, de nouveau devant la cour d'appel de Douai dans le cadre de l'enquête sur un scandale immobilier.

En novembre 2006, ce prof de droit réputé avait été condamné à un an de prison avec sursis et 75 000 euros d'amende pour corruption passive. On lui reproche d'avoir fait peser son influence sur la banque Hervet pour racheter à vil prix - 1,95 million de francs au lieu de 2,3 millions - un immeuble de l'avenue du Peuple-Belge, à Lille. Un bâtiment qui jouxtait ses bureaux... En échange, Bernard Soinne aurait liquidé plus rapidement les sociétés dont il était devenu le mandataire. Son avocat, Jean-Louis Brochen, réclamera la relaxe, estimant qu'il n'y a jamais eu de « pacte de corruption ».