Calais: Les douaniers du port font le plein d’amphétamines

TRAFIC Les fonctionnaires ont réalisé la plus grosse saisie de MDMA de ces quatorze dernières années…

Mikaël Libert

— 

La (très) belle saisie de MDMA des douaniers de Calais.
La (très) belle saisie de MDMA des douaniers de Calais. — Douane Française

Ça méritait au moins un ministre. Samedi, le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a rendu une petite visite aux douaniers du port de Calais. Il tenait à leur taper dans le dos après le joli coup qu’ils ont réalisé le 11 juin dernier en effectuant une grosse saisie de stupéfiants, notamment des amphétamines de type MDMA.

Un camion immatriculé aux Pays-Bas

Dans le cadre de leurs missions de routine au terminal Transmanche, les douaniers du port de Calais ont contrôlé, il y a deux semaines, un camion immatriculé aux Pays-Bas qui devait livrer diverses marchandises en Grande-Bretagne. En plus de passer au crible les documents de bord, les agents ont inspecté le chargement.

>> A lire aussi : Cocaïne, MDMA et opiacés retrouvés dans l'organisme de Carrie Fisher

Dans des cartons planqués au fond de la remorque, les fonctionnaires ont découvert des sacs remplis d’herbe de cannabis. Il n’en fallait pas davantage pour que le poids lourd soit entièrement déchargé. Et le jeu en valait la chandelle.

En tout, trois palettes étaient entièrement constituées de cartons remplis de drogue. A l’inventaire, les douaniers ont dénombré 300 paquets bourrés d’herbe et de résine de cannabis d’un poids total de 345 kg. Ils ont aussi mis la main sur 75 sachets qui contenaient 157 kg de cristaux beiges.

Douze millions d’euros

Les analyses ont permis d’établir qu’il s’agissait de chlorhydrate de MDMA, une puissante drogue de synthèse psychostimulante dont le prix à la revente est estimé entre 50 et 60 euros le gramme. Cannabis compris, la valeur de la marchandise saisie approche les 12 millions d’euros.

>> A lire aussi : Plus de 4 tonnes de khat saisies par les douaniers de Calais

La dernière saisie massive de MDMA remonte à 2003, quand les fonctionnaires de la Douane de Dunkerque étaient tombés sur plus de 850.000 cachets de cette amphétamine.