Nord: Des vêtements rafraîchissants pour les chiens et leurs maîtres

ÉCONOMIE Installée à Villeneuve d’Ascq, une entreprise distribue des vêtements dotés d’une technologie très «cool»…

Mikaël Libert
— 
Ce manteau rafraîchit le chien en cas de forte chaleur.
Ce manteau rafraîchit le chien en cas de forte chaleur. — Techniche
  • La petite PME a un contrat exclusif pour le marché Français
  • Une technologie américaine prisée par les sportifs
  • Développé aussi pour les chiens et les chevaux

Elle souffle le chaud et le froid. Une petite PME nordiste, pour se diversifier, a obtenu le contrat de distribution exclusif, pour le marché Français, d’une technologie américaine de tissus rafraîchissants.

Un virage à 360° pour cette entreprise qui, jusqu’alors, produisait des bouillottes.

Des bouillottes aux tissus rafraîchissants

Créée par Marie Queyrel il y a deux ans, la société Fovère, implantée à Villeneuve d’Ascq, près de Lille, fabriquait traditionnellement des bouillottes sous la marque « la bouillotte magique ». « Même dans le Nord, c’est une activité très saisonnière, reconnaît la gérante. Je cherchais un produit pour diversifier notre activité et comme je connaissais ce produit américain, j’ai commencé à discuter avec la marque ».

Cette marque américaine, c’est « Techniche », inconnue en France jusqu’à ce que Marie Queyrel décide de se lancer. « Nous avons commencé la distribution de la marque il y a moins d’un an. Cette année, ce sera la première fois que nous allons faire un été complet, poursuit-elle. Je peux déjà dire que les ventes en juin ont doublé par rapport au mois de mai ».

>> A lire aussi : Cinq astuces pour bien dormir malgré la chaleur

La fameuse technologie s’appelle « hyperkewl ». C’est un gel contenu dans un tissu capable d’absorber 20 fois son volume en eau. « On trempe son vêtement dans l’eau pendant quelques minutes et ensuite, fonction de l’activité de la personne et du débit d’air, le tissu restitue l’eau absorbée par évaporation », explique la gérante, précisant que cela peut permettre de faire baisser la température du corps de cinq à huit degrés.

Aussi pour les animaux

Très prisée par les sportifs, et notamment les pilotes de Formule 1, cette technologie est aussi disponible pour les animaux. « Des produits ont été développés spécialement pour les chiens et les chevaux qui souffrent particulièrement de la chaleur ». Cela se présente soit sous la forme de manteaux, soit de tapis.

Si les prix restent abordables (entre 60 et 80 euros pour une veste et 35 à 60 euros pour un tapis), les produits ont une durée de vie limitée à 120 cycles de lavage (à la main). « Mais une gamme lavable en machine va sortir dans dix jours », promet Marie Queyrel.