Lille : Ils offrent l’espace et les étoiles aux enfants hospitalisés

SOLIDARITÉ Pour égayer le quotidien des enfants malades, une association leur ouvre les portes de l’univers…

Mikael Libert

— 

Une combinaison spatiale pour faire rêver les enfants (illustration).
Une combinaison spatiale pour faire rêver les enfants (illustration). — Nasa/Sipa
  • Une asso de scientifiques offre l’espace aux enfants hospitalisés
  • Une cagnotte lancée pour acheter des combinaisons spatiales

Quel enfant n’a pas rêvé de devenir astronaute ? Le pôle Lille de l’association « Les p’tits cueilleurs d’étoiles » intervient dans les hôpitaux pour faire découvrir aux bambins malades le monde de l’espace. Une collecte a été lancée pour acquérir des combinaisons spatiales et réaliser des ateliers avec les enfants.

Les emmener loin de la chambre d’hôpital

L’association est née de la rencontre entre un médecin passionné de météorites et un chercheur en géosciences parisien. Le but : « Faire découvrir le monde de l’Espace, de l’astronomie et de la géologie aux enfants hospitalisés afin d’améliorer leur quotidien ».

Concrètement, des scientifiques bénévoles se rendent dans les hôpitaux et organisent des animations au cours desquelles les petits patients peuvent « toucher des météorites, découvrir les différentes planètes du système solaire ou encore se balader sur Mars ».

>> A lire aussi : La police de Lille déroule le tapis rouge à un enfant atteint d’un cancer

Mais la cerise sur le gâteau, c’était de voir débarquer dans leurs chambres des astronautes. Deux combinaisons spatiales ont été achetées pour la région parisienne et, face au succès, un appel aux dons a été lancé pour en acquérir deux autres pour Lille et Nantes. Faute d’en trouver en France, l’association s’est tournée vers les Etats-Unis où des répliques très réalistes « des combinaisons des missions lunaires Apollo » sont en vente à 1.600 euros l’unité, soit 4.500 euros avec le transport.

Sur la plateforme de financement participatif, la collecte, qui a atteint déjà 4.000 euros, se termine jeudi. Et si le montant souhaité est dépassé, tant mieux. Cela permettra peut-être à l’asso d’acheter un petit télescope, toujours pour les enfants.