Calais: La ville paye le voyage à des Britanniques pour faire du shopping

COMMERCE Un millier d’Anglais ont été invités par la municipalité de Calais pour une journée d’emplettes…

M.L. avec AFP

— 

Un millier d'Anglais va pouvoir venir gratuitement à Calais.
Un millier d'Anglais va pouvoir venir gratuitement à Calais. — M.LIBERT/20 MINUTES

Les Anglais vont débarquer. Le 24 juin, la ville de Calais invitera gratuitement un millier de Britanniques afin de relancer le commerce de la cité portuaire a annoncé, mercredi, la municipalité.

L’attractivité touristique de la commune avait été touchée par la crise migratoire.

Un millier d’élus pour 3.000 inscrits

« Cette opération inédite est une chance de valoriser le potentiel de la ville et de renforcer le positionnement de Calais, qui reste la porte naturelle entre la France et l’Angleterre », a expliqué la maire Natacha Bouchart (LR) dans un communiqué.

Plus de 3.000 Britanniques se sont inscrits sur le site de la ville et un millier a été tiré au sort pour venir passer une journée à Calais et y faire du shopping. Dans l’après-midi, une statue de Charles de Gaulle (qui s’était marié à Calais) et de Winston Churchill sera inaugurée dans un parc du centre-ville en présence du petit-fils du « Vieux Lion » et de l’ambassadeur britannique.

Un budget de 170.000 euros

Le coût de cette opération pour la municipalité s’élève à 170.000 euros, soit 170 euros par invité britannique, incluant les frais de transport, a précisé à l’AFP le service de presse de cette ville de 76.000 habitants.

>> A lire aussi : Six mois après l’évacuation de la « jungle », le retour des rixes entre migrants

Calais, ville d’Europe continentale la plus proche de la Grande-Bretagne, a souvent fait les gros titres de l’actualité en raison de la présence d’un bidonville géant peuplé de migrants, surnommé la « Jungle », qui était situé à environ cinq kilomètres du centre-villeavant son démantèlement en octobre 2016.