Les promoteurs se démènent autour de l'hôtel de Marchiennes

Vincent Vantighem - ©2008 20 minutes

— 

Les copropriétaires de l'hôtel de Marchiennes, rue de Paris à Lille, ne veulent toujours pas souhaiter la bienvenue aux promoteurs immobiliers. Pour préserver leur bâtiment datant du XVIIe, ils s'apprêtent à attaquer un permis de construire qui prévoit l'élaboration d'un ensemble de 18 m de haut jouxtant leur habitation.

Il faut dire qu'ils bénéficient déjà d'une certaine expérience en la matière : ils ont cassé un permis qui prévoyait la mise en place d'un projet similaire. « La hauteur du bâtiment perd un centimètre par rapport au premier projet, déplore Isabelle Thiriez, l'une des quatre propriétaires. Alors que Lille manque d'espaces verts, on ne comprend pas pourquoi la mairie ne crée pas plutôt un parc. » Car elle n'en a ni l'envie ni la compétence. « Le terrain est privé, explique Jean-Marc Germain, directeur général des services. Nous ne pouvons pas refuser le permis de construire au risque de se faire débouter par le tribunal administratif. Et puis, c'est trop proche du parc Lebas pour établir un nouvel espace vert. »