Lens et Lorient contestent la montée d'Amiens en L1

FOOTBALL La participation d'un agent de joueurs au capital du SC Amiens pourrait remettre en question la montée en L1 du club picard...

G.D.

— 

A Lens, le 28 fevrier 2016 - Portrait de Gervais Martel, president du RC Lens.
A Lens, le 28 fevrier 2016 - Portrait de Gervais Martel, president du RC Lens. — Gilles Durand / 20 Minutes

Un dernier espoir de L1 ? Les clubs de Lens et de Lorient ont envoyé une lettre de réclamation à la Ligue nationale de football (LNF) pour contester la montée d’Amiens en Ligue 1, selon La Voix du Nord.

Lens a fini 4e du championnat de Ligue 2 et Lorient a été relégué après sa défaite en barrage. Tous deux veulent profiter d’une faille du club picard pour le remplacer au sein de l’élite.

Agent de joueurs et actionnaire du club

Lens, comme Lorient, reprochent au SC Amiens de compter parmi ses dirigeants un agent de joueur. John Williams est, en effet, enregistré à ce titre auprès de la Fédération française de football (FFF) alors qu’il détient 0,12 % des parts du club, d’après une information de L’Equipe. Or, un agent de joueur, d’après le règlement, ne peut être actionnaire ou dirigeant d’un club.

>> A lire aussi : Amiens détrône Lens à l'ultime minute pour la montée en Ligue 1

Interrogé par L’Equipe, le président du RC Lens, Gervais Martel explique qu’il défend les intérêts de son club, malgré les bonnes relations qu’il entretient avec les dirigeants d’Amiens. « Ils sont dans l’illégalité (…) Je ne suis pas procédurier mais il est normal de poser des questions sur quelque chose qui me semble très flou ».