Oise: Un gendarme veut aider les gens à retrouver leurs objets perdus

INNOVATION L’adjudant-chef Dorigny, gendarme dans l’Oise, a développé un site internet qui permet de géolocaliser les objets trouvés…

Mikaël Libert
— 
Le site "Tu l'as perdu où" a été créé par un gendarme de l'Oise.
Le site "Tu l'as perdu où" a été créé par un gendarme de l'Oise. — M.Libert / 20 Minutes

« Tu l’as perdu où ? ». C’est une question à rendre folles les personnes qui demandent à la cantonade si quelqu’un aurait vu ces satanées clés (téléphone, sac…). Sauf que cette fois, cette expression n’est plus un puits de non-sens, mais un site internet qui devrait effectivement permettre de retrouver son précieux. A l’origine de cette initiative, un gendarme de l’Oise.

Les gens «ne savent pas à qui s'adresser»

Des endroits où l’on récupère les objets perdus, il y en a partout. Dans les gares, les aéroports, les mairies… Sauf que pour savoir où chercher, il faut savoir où l’on a perdu son bien. Pas évident. David Dorigny, adjudant-chef à la brigade de gendarmerie de Choist-au-Bac, a décidé de créer le site internet « TuLasPerduOu.fr » en partant d’un constat inhérent à sa profession : « Très souvent, des personnes nous rapportent des objets à la gendarmerie parce qu’elles ne savent pas quoi en faire ou ne savent pas à qui s’adresser ».

Mais, pour que les propriétaires puissent récupérer leur bien, encore fallait-il qu’ils sachent vers qui se tourner. « Le site permet à celui qui a trouvé l’objet de l’enregistrer avec une photo, une description et une localisation GPS sur une carte », poursuit le militaire. La démarche est gratuite, dans un sens comme dans l’autre. Plusieurs choix s’offrent ensuite au découvreur : « Soit il apporte l’objet dans une gendarmerie, soit il le dépose dans une mairie. »

Une démarche faite sur son temps libre

Si David Dorigny a mené cette démarche depuis deux ans sur son temps libre, il espère néanmoins convaincre la gendarmerie d’utiliser son outil : « La base de données serait d’autant plus étoffée si elle servait à diffuser les objets trouvés de toutes les gendarmeries et toutes les polices municipales de France ». D’ailleurs « TuLasPerduOu.fr » n’est pas ouvert uniquement aux forces de l’ordre : « Depuis le site, une mairie peut par exemple s’inscrire pour devenir un centre d’objets trouvés et ainsi répertorier en ligne les objets qu’on lui rapporte ».

Le site en est à sa deuxième version, laquelle a été lancée en 2016: « Cette version s’adapte à tous les supports et le design a été entièrement repensé », assure le gendarme qui pense déjà à en faire une application pour smartphones, « dès qu’il aura un peu de temps ».