VIDEO. Législatives: Participation en chute dans le Nord, mais Lille ouvre jusqu’à 19h

ELECTIONS Le Nord vote moins qu’en 2012, mais à Lille les bureaux resteront ouverts une heure plus tard, jusqu’à 19h.…

Olivier Aballain

— 

Entrée d'un bureau de vote à Lille aux législatives du 11 juin 2017
Entrée d'un bureau de vote à Lille aux législatives du 11 juin 2017 — O. Aballain / 20 Minutes

Peut mieux faire. Dans le Nord, le taux de participation à midi au premier tour des législatives 2017 s’affichaot en nette baisse à 16,55 % de suffrages exprimés, contre 19,66 % en 2012.

La tendance s'est nettement renforcée dans l'après-midi, avec une participation qui s'affichait à 36,96% seulement à 17h, contre 45,84% en 2012. Concrètement, cela signifie que les votants sont 20% moins nombreux qu'il y a cinq ans

>> A lire aussi : EN DIRECT. La plage, Roland-Garros... Beaucoup de Français vont zapper le bureau de vote...

C’était déjà, à la mi-journée, le taux de participation le plus faible enregistré depuis au moins vingt ans. A 17h, le taux le plus bas enregistré jusqu'alors était celui de 2012. Le plus élevé était de 57,5 % en 1997, selon les chiffres avancés par la préfecture.

Trop de soleil ?

Un électeur de Lille, croisé au retour de son bureau de vote à Fives, confiait d’ailleurs en début de matinée qu’il avait cru se tromper de jour. « Il y avait tellement peu de monde à l’entrée de l’école [où il vote], que je me suis demandé si c’était bien aujourd’hui le premier tour. »

Dans le Nord comme ailleurs, le grand soleil qui règne ce dimanche n’est peut-être pas pour rien dans la désaffection matinale des électeurs.

Il reste néanmoins un espoir pour éviter au Nord de devenir l’un des cancres citoyens de l’élection 2017: pour la première fois aux élections législatives, cette année les bureaux de Lille et des communes associées de Lomme et Hellemmes fermeront à 19h, au lieu de 18h lors des éditions précédentes.

Dans le Pas-de-Calais, la participation s’était d'abord affichée en nette hausse à la mi-journée, à rebours de la baisse nationale : 19,54 % contre 15,83 % en 2012. Le président de la République Emmanuel Macron y a contribué en votant vers 11h30 dans la station balnéaire du Touquet, où son épouse Brigitte dispose d’une résidence secondaire.

Mais le département a suivi la tendance de son voisin, n'affichant plus que 42,65% de votants à 17h, contre 47,5% en 2012.