Foot féminin: Le LOSC a une deuxième chance de montée en D1

FOOTBALL Les filles du Losc rejouent dimanche contre la Roche-sur-Yon. Défaite interdite…

Francois Launay

— 

Les filles du Losc empêchées de monter en D1
Les filles du Losc empêchées de monter en D1 — Marc Van Ceunebroeck
  • Le 14 mai, les Lilloises obtenaient leur montée sur le terrain
  • Une erreur administrative a invalidé celle-ci
  • Ce dimanche, les filles du LOSC ont une nouvelle chance d’être promues

Depuis un mois, elles sont passées par toutes les émotions. Le 14 mai dernier, après un large succès contre La Roche-sur-Yon (5-1), les Lilloises pensent avoir décroché la première montée de leur histoire en Division 1. Mais deux semaines plus tard, patatras. A cause d’une erreur administrative sur la licence d’une joueuse, Lille se voit retirer quatre points par la fédération et redescend à la deuxième place.

Un air de revanche

Montée annulée, déception maximale. Heureusement, après appel, le LOSC obtient le droit de rejouer ce fameux match ce dimanche à domicile (15h) face à La Roche-sur-Yon. L’enjeu est simple : une victoire ou un nul, et c’est Lille qui monte. Une défaite et c’est La Roche qui décroche le pompon. Bref, un match forcément pas comme les autres qui va se dérouler sur l’un des terrains annexes du Stadium Lille Métropole. Avec un léger esprit de revanche au vu de la bataille administrative qui s’est engagée entre les deux clubs depuis un mois.

« Je n’ai rien contre les joueuses de La Roche, elles n’ont rien à voir avec cette histoire. Mais nous, on respecte l’adversaire contrairement à eux. Poser une réserve après-match quand on vient de perdre 5-1, je trouve ça un peu léger et pas très, très honnête J’espère qu’on va remettre les pendules à l’heure ce week-end et qu’on va regagner ce match », lâche Jules-Jean Leplus, vice-président du LOSC féminines, qui a du mal à digérer l’imbroglio « Les filles sont passées de la joie à la déception en quelques jours. Là, l’espoir est revenu mais il est temps que ça se termine bien et qu’on fête la montée une deuxième fois », poursuit le dirigeant nordiste.

Gros soutien populaire

Pour aller (re)décrocher le Graal, les Lilloises pourront compter sur le soutien d’un nombreux public. Le stade sera plein avec près de 1.800 personnes qui vont venir soutenir les Nordistes. Du rarement vu en deuxième division. « On a toujours eu un gros soutien derrière nous mais la notion d’injustice dans cette histoire a peut-être apporté un peu plus de spectateurs », estime Jules-Jean Leplus.

Ne reste plus qu’à gagner pour enfin fêter cette montée tant désirée. Et laisser derrière soi toutes ces histoires administratives qui ont laissé beaucoup d’amertume dans les rangs lillois. Pourvu que tout soit oublié dimanche après-midi. Ce sera forcément très bon signe.